Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
infolettre écoresponsable
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Comment rendre les infolettres plus écoresponsables?

L’abandon du papier pour un format numérique est souvent à tort considéré comme une option plus écoresponsable. Cela étant dit, les consommateurs sont aujourd’hui de plus en plus sensibilisés à l’impact environnemental qu’a la consommation du contenu numérique, en particulier leurs courriels. En considérant la consommation en eau potable des serveurs où sont hébergées les données contenues dans les courriels stockées dans les nuages informatiques, ainsi que l’empreinte carbone générée par chaque courriel, le domaine du marketing numérique n’a d’autre choix que d’adopter les principes du développement durable. Cet article aborde la transition vers une infolettre écoresponsable.

Infolettre écoresponsable

L’empreinte carbone des infolettres

Le partage de courriels en masse a un impact très néfaste sur l’environnement. Saviez-vous qu’un seul courriel comme une infolettre peut générer entre 0,3 g et 50 g de CO2. Cette empreinte carbone va varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la taille du courriel et le nombre de serveurs impliqués dans son envoi. Ainsi, le partage d’un email de 1 Mo est équivalent à laisser une lampe de 60W allumée pendant 25 minutes! (Capéran, 2022) Ces données soulignent l’importance de concentrer nos pratiques de communications sur la durabilité en créant, entre autres, des infolettres écoresponsables.

Vidéo: L’empreinte carbone des emails

*à noter que pour le Québec, la source d’électricité principale est l’hydroélectricité

Partagez dès maintenant
Votre réseau aimerait cet article.
Donnez votre avis sur X!

Pratiques de développement durable dans les infolettres écoresponsables

Afin de rendre les infolettres écoresponsables, il faut optimiser leur conception, segmenter les cibles d’envoi et optimiser les stratégies de personnalisation et de ciblage.

Durabilité et conception

Compressez vos images afin de réduire la taille de l’infolettre écoresponsable et l’énergie nécessaire à son envoi. De plus, vous pourriez ajouter un rappel à vos correspondants de supprimer les infolettres une fois qu’ils n’en ont plus besoin, afin de réduire davantage leur empreinte carbone.

Des outils tels que TinyPNG et TinyJpg permettent de compresser les images tout en conservant leur qualité.

Réduction des envois de masse

Dans le but d’éviter que vos infolettres soient acheminées vers des boites de courriel indésirable ou de pourriel, il est important de limiter les destinataires visés. Plutôt, il faudrait segmenter les listes d’envoi et retirer les consommateurs qui ne s’engagent jamais avec les envois. De cette manière, il sera possible de diminuer le volume d’envoi des courrier, nous rapprochant d’une infolettre écoresponsable.

Stratégies marketing écoresponsables supplémentaires

Les algorithmes de Google ont plus de facilité à comprendre l’architecture du site web que vous joignez à l’infolettre écoresponsable lorsque ce dernier comprend un plan de site et est bâti de manière à optimiser le SEO, réduisant ainsi la consommation d’énergie consommée lors du chargement du site. De plus, l’utilisation du mode sombre dans vos infolettres écoresponsables réduit la consommation énergétique. En effet, selon Ted Goas de UX collective, l’utilisation du mode sombre permet une réduction de 10 à 65% de la consommation d’énergie par rapport au mode clair. Cela signifie que les batteries d’ordinateur auront à être remplacées moins souvent diminuant l’empreinte carbone, la consommation de minéraux rares et issus d’exploitations inéthiques. Quel effet concret, non-seulement sur la durabilité, mais encore sur une question éthique!

Conclusion

En bref, il est grandement important d’adopter d’implémenter le développement durable lors de la conception de nos infolettres écoresponables et de notre stratégie marketing. Que ce soit en réduisant les envois, en concevant durablement les courriels ou en adoptant toute autre stratégie marketing durable,  cela permettra de réduire significativement l’empreinte écologique du marketing numérique. Finalement, les consommateurs soucieux de leur empreinte carbone apprécient grandement les efforts en durabilité effectués par les compagnies, donc n’hésitez-pas à en glisser un mot dans vos infolettres écoresponsables. En le faisant, n’oubliez surtout pas les astuces présentées plus tôt!

Interessé.e.s par cet article sur les infolettres écoresponsables?

Lisez plus d’articles de marketing numérique en lien avec le développement durable :

L’impact environnemental du marketing numérique : un enjeu grandissant


Lire l’article

Impact environnemental du IA et sa nouvelle dimension vidéo


Lire l’article

Numérique écoresponsable : Pour préserver l’environnement !


Lire l’article

Références:

Picture of mhabchaimaa

mhabchaimaa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique