Introduction :

Les réseaux sociaux sont des outils puissants pour éduquer, divertir, vendre et écouter les consommateurs et on comprend donc que bâtir une communauté sur les réseaux sociaux est un des plus grands défis pour une marque, notamment car il peut s’avérer très lucratif. Nous verrons donc pourquoi la vidéo est pertinente pour bâtir une communauté en ligne. Plus précisément, comment la vidéo est-elle devenue incontournable sur les réseaux sociaux et l’importance du storytelling et de jouer sur les émotions (neuromarketing). Nous fournirons des conseils et exemples pertinents de contenus à développer pour une marque qui veut créer une communauté.

On dit qu’une image vaut mille mots, mais saviez-vous qu’une vidéo de 60 secondes, elle, équivaut à plus d’un million de mots ?

C’est pourquoi je vous invite à regarder la vidéo juste au-dessus au lieu de lire l’article 😉

Pourquoi faire des vidéos sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux mettent de plus en plus en avant les vidéos, voir sont exclusifs aux vidéos comme TikTok et YouTube. Ce n’est pas pour rien qu’Instagram essaye de rattraper son retard sur laimage montrant l'importance du neuromarketing et de la vidéo vidéo en investissant près d’un milliard de dollars pour rémunérer les créateurs de vidéo sur sa plateforme. En effet, lorsqu’il s’agit de réseaux sociaux, les internautes actuels deviennent paresseux et s’ils ont le choix, ils préféreront nettement regarder un contenu audiovisuel plutôt que de lire un texte ! C’est là tout l’intérêt d’utiliser des contenus audiovisuels ; ils ont une très forte capacité à attirer, retenir et générer de l’engagement. 

On comprend donc que les vidéos sont des outils importants pour les plateformes sociales dans leur combat pour aller chercher le temps d’attention des utilisateurs. Si ce sont des outils importants pour une plateforme qui veut garder ses utilisateurs, c’est la même idée pour une entreprise qui veut bâtir une communauté en ligne. C’est 75% des personnes qui sont plus susceptibles de suivre la page de médias sociaux d’une marque si elle contient du contenu vidéo. Ce format offre la possibilité aux marques d’exprimer leur créativité et de susciter l’engagement dès les premières secondes de visionnage grâce à une vidéo percutante, pertinente et à valeur ajoutée.

Si l’on comprend que la vidéo est pertinente pour favoriser l’engagement sur les réseaux sociaux, mettre en ligne n’importe quelle vidéo ne vous assurera pas de multiplier l’engagement par trois. Voici donc quelques bons ingrédients pour une vidéo réussie :

Storytelling

Sans aucun doute, un des éléments les plus importants pour une vidéo réussie est le storytelling. En effet, le marketing actuel peut facilement être perçu comme du bruit pour les consommateurs et les marques ont tout intérêt à développer une histoire pour susciter l’intérêt et des émotions. Une très bonne histoire peut communiquer le caractère entier d’une marque en moins de trois minutes, et la narration vidéo peut être particulièrement convaincante.

Prenons l’exemple de Red Bull, ils vendent peut-être des boissons énergisantes, mais ils vendent surtout l’esprit du sport extrême. Dans ce sens, l’histoire doit se baser sur le thème ou la mission principale de l’entreprise, comme une compagnie qui vend des panneaux solaires doit créer son message vidéo autour du changement climatique.

Importance des émotions & le neuromarketing

Un coup d’œil sur les types de vidéos que les marques publient ces jours-ci suffit pour constater qu’il existe une énorme tendance vers un contenu qui suscite les émotions des gens.

Selon le neuromarketing, les marques deviennent émotionnelles dans leur marketing vidéo parce que les émotions obligent à l’action. En fait, les publicités émotionnelles sont presque deux fois plus efficaces que celles qui n’ont qu’un contenu rationnel. Quelques exemples :

  • Le bonheur mène au partage
  • La tristesse conduit à donner
  • La peur mène à la fidélité
  • La colère mène à la viralité

À noter que le choix des couleurs est aussi très important. On préfèrera le vert pour donner une impression de confiance et rappeler la nature, le jaune pour un côté jeune et énergique et le rouge pour l’amour ou le danger.

Lors de la création de vos vidéos, il faut avoir une vision claire du sentiment avec lequel vous voulez que votre public reparte et comment votre histoire créera la nuance émotionnelle qui incitera les téléspectateurs à vouloir suivre votre appel à l’action.

Conseils :

Voici quelques conseils pour susciter des émotions grâce à la vidéo :

1. Utiliser l’humour pour s’engager avec votre public.

L’humour chez les marques est plutôt rare, notamment en B2B, mais il peut être très efficace s’il est bien utilisé. Cela est d’autant plus vrai dans les industries plus formelles. Comme le suggère le neuromarketing, faire rire peut aider votre public à se souvenir de vous et à créer des associations positives à votre marque.

2. Vos histoires doivent avoir un début, un milieu et une fin.

Idéalement, essayez de scénariser une histoire et écrivez un script pour préparer le tournage à l’avance. Cela vous aidera à identifier les problèmes possibles avant de commencer à filmer. Non seulement vous gagnerez du temps dans le processus de tournage et de montage, mais l’histoire sera beaucoup plus claire pour votre audience.

3. Une histoire à la fois.

Concentrez-vous sur le message et l’histoire que vous voulez faire passer; c’est tout. N’essayez surtout pas faire plusieurs choses en même temps ! La narration vidéo est la plus réussie lorsqu’elle suit un scénario clair et concis, sinon vous risquez de perdre votre consommateur, ce qui serait contreproductif.

4. Rester court et aller droit au but.

Votre vidéo ne devrait pas avoir besoin d’être longue pour communiquer efficacement votre message ! De plus, les vidéos courtes ont une meilleure chance de garder votre audience captivée du début à la fin. Adaptez la durée de votre vidéo pour chaque plateforme, 30 secondes pour Instagram, 45 pour Twitter, 1 minute et plus pour Facebook et 2 minutes et plus pour YouTube.

5. Ne négligez pas l’audio.

Même s’il est vrai que la plupart des gens regardent des vidéos avec le son éteins sur les médias sociaux, il est important d’intégrer une bande-son à votre vidéo, car cela peut améliorer votre storytelling et vous aider à susciter des émotions chez votre public cible. En effet, cela peut être soit d’utiliser une musique trendy sur tiktok ou de développer une ambiance sonore immersive. Cela dit, il est d’autant plus important que votre vidéo soit compréhensible correctement sans son, en utilisant des sous-titres par exemple.

Conclusion :

Finalement, nous avons vu pourquoi les vidéos sur les réseaux sociaux sont pertinentes pour une entreprise qui veut bâtir une communauté et comment communiquer grâce au storytelling. On peut utiliser la théorie du neuromarketing pour réaliser des vidéos qui suscitent des émotions, mais il serait aussi pertinent de prendre en compte ses limites éthiques. De plus, rester à l’affut des tendances est aussi un sujet à développer comme un ingrédient pour le succès d’une vidéo.

 

 

BLIBLIOGRAPHIE :

Facebook and Instagram Investing in Digital Content Creators. (2021). Retrieved 17 November 2021, from https://business.instagram.com/blog/investing-in-content-creators-facebook-instagram?locale=fr_CA

How to Use Video Storytelling to Drive Connection Through Narrative. (2021). Retrieved 17 November 2021, from https://www.vidyard.com/blog/video-storytelling/

L’importance du contenu vidéo sur les réseaux sociaux. (2021). Retrieved 17 November 2021, from https://mo-jo.fr/article/00060/limportance-du-contenu-video-sur-les-reseaux-sociaux

44 statistiques de marketing vidéo à connaître pour 2020. (2021). Retrieved 17 November 2021, from https://www.renderforest.com/fr/blog/video-marketing-statistics

Le Neuromarketing : qu’est-ce que c’est et comment l’appliquer à votre business ? – Sendinblue. (2021). Retrieved 17 November 2021, from https://fr.sendinblue.com/blog/neuromarketing/

How to Create Highly Watchable Silent Videos for Social Media. (2021). Retrieved 17 November 2021, from https://blog.hootsuite.com/silent-video/

85 percent of Facebook video is watched without sound – Digiday. (2021). Retrieved 17 November 2021, from https://digiday.com/media/silent-world-facebook-video/