Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

L’évolution du marketing digital dans l’industrie de la mode

Comment le marketing digital a-t-il fait son entrée dans l’industrie de la mode depuis 2020 ?

2020. Pandémie mondiale mettant la vie sur pause. Les commerces sont fermés, les déplacements régulés voire interdits. Même si cette période a été une grosse étape à passer pour le monde moderne, elle aura permis à certains secteurs d’apprendre à faire les choses autrement.

Fashion Week. Semaine ou les designers des plus grandes maisons de hautes coutures présentent leurs collections aux acheteurs, aux influenceurs et aux journalistes. Elles leur permettent une visibilité ainsi que des ventes considérables. Ces événements sont emblématiques, et ce depuis longtemps.

C’est donc en 2020 que le monde de la haute couture a été contraint de considérer le marketing digital. En effet, c’est grâce à l’initiative de la Fédération de la haute couture et de la mode de créer des défilés totalement « onlines », que le développement s’est mis en place.

La Fédération de la haute couture et de la mode (FHCM) est un organisme qui réunit des maisons de hautes coutures françaises mais aussi des grandes maisons internationales. C’est aussi l’organisation qui organise la Fashion Week de Paris ainsi que le Haute Couture Week de Paris.

Comment tout cela a-t-il évolué ?

Les marques, après avoir médiatisé leur show en créant des lives sur les réseaux sociaux, sont devenues plus accessibles au grand public. Elles se sont intéressées au monde très vastes des réseaux sociaux et ont commencé à apparaître dans les feeds et les fils d’actualités.

Les maisons de hautes coutures ont ouvert leurs portes aux caméras et à la création de contenu en général, que ce soient des reportages, des vidéos ou des stories. Par exemple, sur Youtube on peut retrouver des reportages sur les coulisses des défilés Dior ou même des vlogs montrant les coulisses de la création d’un sac de luxe. C’est un virage assez conséquent pour ce monde d’origine très élitiste et privilégié qui a toujours été rythmé par son savoir-faire et son héritage.

C’est ce virage qui a permis à fait entrer le marketing digital dans l’industrie de la mode. On peut le voir par les collaborations avec des influenceurs / créateurs de contenus. Par exemple, Emma Chamberlain, une jeune femme de 22 ans qui a construit sa carrière à travers Youtube puis Instagram, qui est devenue égérie Louis Vuitton. Elle participe à la promotion de la marque en faisant des apparitions lors des défilés et des avants premières et en le partageant sur ses réseaux sociaux (comptabilisant plusieurs millions de followers).

Qu’est-ce que le monde de la mode gagne des réseaux sociaux ?

Comme dit précédemment, les influenceurs et les réseaux sociaux peuvent être un gros atout pour l’industrie de la mode. C’est ce qui est appelé, le marketing d’influence. Les marques se servent de la visibilité des célébrités – qui peuvent être des influenceurs – pour mettre en avant leur produit auprès d’une clientèle ciblée. Le gain de visibilité peut être énorme et très rapide. Ce qui leur permet également de gagner en notoriété.

Les marques ont donc un accès très facile au ciblage qu’elles souhaitent, en fonction du type d’abonné que la personne avec qui elles font affaire a. Ces plateformes ont déjà permis à des marques de créer un buzz et donc encore une fois gagner très rapidement en visibilité. Ce que les médias traditionnels mettraient plus de temps à faire.

Aussi, le marketing digital en lui-même, permet de cibler des nouveaux clients et donc de créer de nouveaux leads – en analysant les KPI et réajustant la stratégie.

Y a t-il vraiment que des points positifs dans le mariage marketing digital – industrie de la mode ?

Comme nous avons pu le voir, que ce soit grâce aux réseaux sociaux ou au marketing digital et d’influence, les possibilités sont presque illimitées.

Mais, ces plateformes ont également leur lot de points négatifs. Par exemple, nous pourrions commencer par parler de la très forte concurrence. En effet, le marketing digital est aussi accessible pour tout le monde, ce qui créé une concurrence très intense.

Aussi, la confiance des consommateurs peut être mise à rue d’épreuve. Le marketing est parfois réputé pour être trompeur, surtout sur les réseaux sociaux ou beaucoup de publicités n’inspirent pas confiance.

Pour finir, le message peut être moins bien contrôlé. Par exemple, lors d’un buzz, le message peut être modifié à chaque re-partage et la marque ne peut malheureusement plus rien faire pour arrêter la propagation.

Pour conclure, l’arrivée du marketing digital dans l’industrie de la mode a permis un renouveau mais également une ouverture sur le monde.

Sources :

Maes, J. (2023, January 27). La mode digitale : révolution ou science-fiction ? Kingkong. https://kingkong-mag.com/mode-digitale/

Chapuis, D. (2020, May 30). Les défilés de la Fashion week de paris migrent sur la toile. Les Echos Executives. Retrieved March 18, 2023, from https://business.lesechos.fr/directions-marketing/communication/communication-digitale/0603316911755-les-defiles-de-la-fashion-week-de-paris-migrent-sur-la-toile-337913.php

E. (2023, January 11). La digitalisation de l’industrie de la mode. Eminence Data Et Digital. https://eminence.ch/digitalisation-industrie-mode/#gref

Picture of marcaudines

marcaudines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique