Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
homme en dessous du titre mettant en avant la marque personnelle
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Marque personnelle : un atout 2.0

Aujourd’hui, le marketing est une nécessité. Sans cela, difficile de se démarquer et de briller aux yeux des consommateurs face à l’abondance de concurrents. Si le nom d’une marque ou d’une entreprise vous est familier, c’est que les efforts marketing qu’elle fournit fonctionnent. Et ce, que vous en soyez conscient ou non. A l’ère du numérique, ce concept est d’autant plus important. En effet, chaque action peut entraîner des réactions, aussi bien négatives que positives, et qui sont parfois difficiles à contrôler. Être connu des autres c’est bien, mais être connu en bien, c’est mieux. Il est donc nécessaire pour les entreprises de préserver une bonne image, qu’elle soit physique ou numérique.

Et si on transposait maintenant cette situation à vous via le personal branding, l’art de gérer sa marque personnelle ?

Vous êtes votre propre marque

Le personal branding, ou marketing personnel, est le fait de gérer et de communiquer sa propre image. Cette technique, empruntée aux entreprises classiques, consiste à mettre de l’avant sa valeur ajoutée, de se faire connaître et de se faire remarquer dans un environnement numérique à un public ciblé en développant une marque personnelle. Le public peut tout autant être personnel que professionnel, dépendamment de votre objectif d’exploitation. En d’autres termes, votre marque personnelle est votre propre entreprise. Et votre produit dans tout cela ? C’est vous !

Vous venez d’apprendre que vous êtes le CEO de cette entreprise en charge du personal branding ? N’ayez crainte. Vous êtes aux commandes depuis votre naissance et visiblement, vous vous en sortez bien. Mieux encore, vous gérez et utilisez continuellement votre marque personnelle, notamment sur les réseaux, sans réellement vous en rendre compte. Voici quelques exemples :

  • Vous vantez vos 6 pieds 2 et votre sourire dévastateur sur votre Tinder ? Vous vous vendez avec un objectif personnel à la clé. Vous cherchez à attirer des « consommateurs ».
  • Vous vendez vos compétences en marketing numérique enrichies par vos X années d’expérience en entreprise sur votre LinkedIn ? Vous vendez alors votre marque personnelle à d’autres entreprises dans un but professionnel.
  • Et finalement, n’avez vous jamais entendu votre mère vous dire de ne pas poster de photos de vous alcoolisé sur vos réseaux ? Si oui, remerciez-la car vous avez ici un excellent manager qui gère au mieux votre personal branding.

Le personal branding utilisé dans la sphère numérique grand public

Vous n’êtes pas seul à gérer une marque personnelle. En effet, huit milliards d’êtres humains représentent alors huit milliards de marques personnelles qui peuvent potentiellement rentrer en compétition avec vous. Heureusement, tout comme pour les entreprises, beaucoup se limitent à exploiter leur marque personnelle dans un domaine en particulier. Elles font souvent le choix entre B2C et B2B. Voici comment ceux qui ont réussi procèdent.

Ceux qui se vendent à des consommateurs : B2C

On retrouve premièrement ceux qui se vendent à des consommateurs via le personal branding. Le meilleur exemple reste les influenceurs, nés sur les réseaux sociaux. On peut citer les Youtubeurs, Instagramers ou plus récemment les Streamers. Toutes ces personnes vendent numériquement, gratuitement ou non, leur expérience d’un produit ou de leur propre vie dans le but de séduire ceux qui les suivent : leurs clients. Pour se démarquer, pléthore de ces influenceurs ont compris que le secret se cache dans leur personal branding. Ils savent que c’est eux, leur marque personnelle, que vous recherchez et que vous consommez avant tout, et non leur contenu comme vous le croyez. Vous aimez leur authenticité, leur manière de raconter, leurs idées, leur physique… et parfois même, vous aimez les détester !

La preuve ? Prenez une vidéo de PewDiPie. Vous pensez aimer ce Youtubeur pour son contenu original ? Certes, mais soyez assuré que si on remplaçait le célèbre suédois par un inconnu qui n’a pas exploité son personal branding face à vous, vous ne serez pas intéressé par la vidéo, même avec un contenu parfaitement identique.

Certains l’ont très bien compris et ont si bien utilisé le personal branding pour promouvoir leur marque personnelle qu’ils peuvent dorénavant l’exploiter pour aller plus loin. Par exemple, la marque de Kylie Jenner, Kylie Cosmetics, offre des produits de cosmétique comme des centaines d’autres marques le font. Sa principale différence avec les autres ? L’excellent personal branding de son CEO qui a fortement appuyé la marque à ses débuts en lui apportant de la crédibilité.

A l’inverse, certains misent sur une stratégie diamétralement opposée : ils cherchent à ce vous aimiez les détester. Andrew Tate est un parfait exemple de personal branding à visée négative. Que vous méprisiez ou non ses opinions ultra controversées, tant que vous parlez de lui en retweetant ou commentant, vous consommez sa marque personnelle.

Rappelons que l’objectif du personal branding est de créer de la visibilité autour de soi dans le but de l’exploiter comme bon vous semble. A vous de voir si vous souhaitez une notoriété positive ou négative.

Ceux qui se vendent à des entreprises : B2B

Deuxièmement, prenons maintenant l’exemple de ceux qui utilisent le personal branding pour leur marque personnelle pour se vendre à des entreprises. Dans un contexte plus professionnel, savoir exploiter votre marque personnelle peut être particulièrement bénéfique pour se différencier. Ici, l’objectif est de séduire les entreprises afin de les convaincre de vous choisir vous plutôt qu’un autre.

Pensez aux athlètes sportifs, l’objectif d’un athlète est certes de se dépasser et de gagner mais c’est aussi de pouvoir vivre de sa passion. Ceci passe par des contrats avec des sponsors et donc des entreprises pour lesquelles ils se retrouvent en concurrence. Pourquoi les choisir eux plutôt que d’autres ? Parce qu’ils sont meilleurs ? Peut-être, mais surtout parce qu’ils ont exploité leur personal branding en mettant en avant leur marque personnelle au complet, à savoir tout ce qu’ils représentent, leur réelle valeur ajoutée. Ils se sont auto-marketés en insistant sur les points importants qui sauront séduire les sponsors.

C’est ici que le numérique rentre en jeu. En augmentant leur communauté et leur visibilité sur les réseaux et en diversifiant leurs contenus, ils étoffent le CV virtuel de leur marque personnelle en dévoilant d’autres facettes d’eux qui feront la différence. Gonfler et promouvoir sa marque personnelle permet de multiplier ses opportunités. Rares seront les entreprises qui, à performance égale, choisirons un athlète méconnu du public dont on ne connaît rien d’autre que les performances face à un athlète populaire publiquement engagé dans d’autres activités.

C’est exactement comme pourquoi vous choisissez Google plutôt que Bing ? Est-ce vraiment parce qu’il fonctionne mieux ? Ou est-ce parce que l’un est plus connu que l’autre et que naturellement, on se tourne vers qui est plus populaire ?

Plus on parle de vous, plus vous enrichissez votre marque personnelle et plus vous diversifiez vos opportunités.

A vous de jouer : faites du personal branding un allié de taille pour développer votre marque personnelle.

Voici maintenant quelques conseils pour vous aider à développer votre marque personnelle publiquement au travers de différents réseaux tels que LinkedIn ou via des posts Instagram :

  1. Soyez vous-même avant tout dans ce que vous montrez. Réfléchissez à qui vous êtes réellement et vos valeurs profondes. Quelle image de marque personnelle de vous souhaitez vous mettre de l’avant ? Le but n’est pas de plaire à tout le monde. Si vous n’êtes pas authentique, cela se ressentira et vous ne serez pas épanoui. Votre performance ne sera optimale que lorsqu’en accord avec ce que vous aimez vraiment.
  2. Soyez créatif. Certes l’objectif premier est de promouvoir votre marque personnelle mais cela passe par la créativité qui vous démarquera. Utilisez tous les outils numériques à votre disposition pour vous promouvoir au mieux. Misez sur un visuel, un contenu ou une manière d’écrire unique en son genre.
  3. Chaque expérience compte. C’est justement vos petites expériences uniques qui feront la différence. Restez cohérent avec ce que vous recherchez en exploitant votre personal branding mais ne passez pas à côté d’opportunités et de contacts. Vous collectionnez des objects atypiques, écrivez un livre ou courrez des marathons ? Dîtes le ! Ce sont ces choses en plus qui créent votre valeur ajoutée.
  4. Prenez votre temps. Rome ne s’est pas bâti en un jour, il en va de même pour votre marque personnelle. Chaque expérience mérite d’être approfondie et ne vous stressez pas à constamment performer et faire mieux que les autres.
  5. Collaborez et mettez le de l’avant. Vous avez fait quelque chose en partenariat avec quelqu’un ? Parlez-en. Vous créerez du contenu très valorisé à votre marque personnelle et rejoindrez potentiellement le public de votre associé. Dans un contexte professionnel, LinkedIn est votre allié numéro un.
  6. Ecoutez et recherchez le feedback de votre public et de votre entourage. En vous montrant à l’écoute et proactif, votre marque personnelle gagnera en crédibilité. Cela vous permettra également de rester humble et cohérent. Vous pourrez aussi tâter l’avis de votre audience sur la fréquence de vos posts qui peuvent lasser le public.
  7. Variez vos moyens de communication. Les opportunités sont partout, multipliez les via le personal branding. Aussi, vous éviterez la saturation de votre public sur un réseau spécifique.

En conclusion, les cartes sont entre vos mains. A vous de décider d’exploiter le personal branding ou non pour votre marque personnelle afin de vous faire connaître et de faire rayonner une de vos caractéristiques.

Alors, prêt à développer votre personal branding ?

REFERENCES :

Canard, S. (2022, 17 novembre). 4 exemples de personal branding réussis à l’ère du digital. OpenSourcing. https://opensourcing.com/blog/exemple-personal-branding-digital/

Chan, G. (2018, 8 novembre). 10 Golden Rules Of Personal Branding. Forbes. https://www.forbes.com/sites/goldiechan/2018/11/08/10-golden-rules-personal-branding/?sh=143001bc58a7

Margairaz, R. (2019, 4 novembre). Qu’est-ce qu’une marque personnelle ? – Ricochets. Ricochets. https://ricochets.ch/qu-est-ce-que-qu-une-marque-personnelle/

Monarth, H. (2022, 20 février). What’s the Point of a Personal Brand ? Harvard Business Review. https://hbr.org/2022/02/whats-the-point-of-a-personal-brand

Picture of beraudalice

beraudalice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique