Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Les influenceurs virtuels : révolution du marketing digital

 Nous nous retrouvons assistons à un changement fondamental dans le paysage du marketing. Alors que nous accueillons pleinement l’ère de la technologie, nos stratégies publicitaires évoluent également. Le marketing d’influence, autrefois représenté majoritaire par des individus réels, voit émerger une nouvelle tendance grandissante : les influenceurs virtuels. Ces avatars numériques captent désormais l’attention des organisations, et je suis convaincu que leur montée en puissance marque un tournant crucial dans le marketing numérique. Dans notre blogue, je vais vous expliquer pourquoi les influenceurs virtuels représentent l’avenir irréversible du marketing et qu’ils surpasseront sans difficulté leurs homologues humains.

https://www.tom.travel/2022/05/05/les-influenceurs-virtuels-ont-ils-leur-place-dans-le-voyage/

Les influenceurs virtuels : des personnages numériques à l’influence monumentale

Les influenceurs physiques sont des personnes réelles. Les influenceurs virtuels sont des célébrités créées par l’ordinateur principalement présentes sur les médias sociaux et d’autres plateformes numériques (Belanche, 2024). Malgré leur nature numérique, ces personnages partagent du contenu varié et collaborent souvent avec des marques pour des campagnes publicitaires. Voici un aperçu des caractéristiques distinctes des influenceurs virtuels :

  1. Créations numériques : Contrairement aux influenceurs physiques, les influenceurs virtuels ne peuvent être rencontrés dans la vie réelle (Geyser, 2024). Leur existence se limite à l’espace numérique, où ils et elles interagissent avec leur audience à travers des publications sur des plateformes telles qu’Instagram, TikTok et YouTube.
  2. Narration et Identité uniques : Les influenceurs virtuels se caractérisent par un récit distinct et une identité élaborée. Leurs créateurs façonnent leur personnalité, leur apparence et leur voix. Ils et elles leur donnent vie à travers des histoires captivantes et des interactions engageantes avec leur public (Christopher, 2020).
  3. Exemples concrets : Parmi les influenceurs virtuels les plus célèbres, on compte des personnages tels que Lil Miquela, Hatsuna Miku et Barbie (Sprout Social, 2024). Ces figures emblématiques ont su conquérir le cœur de millions d’abonnés à travers le monde grâce à leur charisme unique et à leur contenu varié. Ils ont, entre autres, travaillé avec des multinationales telles que Samsung, Luis Vuitton et bien d’autres pour leur marketing d’influence.
  4. Présence numérique : Comme leurs homologues physiques, les influenceurs virtuels sont présents sur une multitude de plateformes numériques, tels Instagram, TikTok et YouTube (Fusey, 2023). Leur présence en ligne leur permet d’atteindre un large public et d’interagir avec leur communauté de manière innovante et immersive.

Mesurer l’impact des Influenceurs : les indicateurs de performance à considérer

Qu’ils et elles soient réels ou virtuels, les influenceurs font l’objet de mesures d’impact basées sur des KPI. Dans cet article, nous explorerons quelques-uns de ces KPI clos et discuterons de leur importance dans les campagnes de marketing.

Engagement social : Connecter avec l’Audience

L’un des KPI les plus importants est l’engagement social. Il mesure l’interaction des utilisateurs avec le contenu publié par les influenceurs. Les mentions j’aime, les commentaires, les partages et les réactions sont autant d’éléments qui contribuent à cet indicateur (Panigrahi, 2024). En analysant l’engagement social, les marques peuvent évaluer l’efficacité de la collaboration entre l’influenceur et la marque, ainsi que son impact sur l’interaction et l’engagement avec le public cible.

Taux de conversion : Passer de l’intérêt à l’action

Un autre KPI important est le taux de conversion. Il mesure les conversions générées par les activités des influenceurs, telles que les abonnements, les inscriptions ou les ventes (King, 2024). Ce KPI permet d’évaluer dans quelle mesure les activités de l’influenceur contribuent aux objectifs de l’organisation et de sa capacité à convaincre l’audience de passer à l’action.

Notoriété de la marque : Accroître la visibilité

La notoriété de la marque est également un indicateur clé à considérer. Elle mesure la portée, l’engagement et les impressions générées par le contenu des influenceurs, souvent à travers l’utilisation de hashtags liés à la marque (GRIN, 2023). En évaluant la notoriété de la marque, les entreprises peuvent comprendre l’impact global de la campagne sur l’image de marque de l’organisation et sa visibilité auprès du public cible.

Trafic web : Diriger l’Audience vers le site web

Enfin, le trafic web mesure le nombre de visiteurs sur le site web de la marque généré par les activités des influenceurs (Panigrahi, 2024). Cet indicateur est essentiel puisqu’il permet de mesurer l’efficacité des activités de l’influenceur dans la redirection du public cible vers le site web de l’organisation et, par conséquent, le comportement réel de l’audience.

L’avantage des Influenceurs virtuels

Les études récentes, telles que celles réalisées par HypeAuditor, suggèrent que les influenceurs virtuels surpassent souvent les influenceurs réels sur ces KPI (Forbes, 2023). Leur contenu est souvent plus attrayant et génère un engagement plus élevé. De plus, ils ont un impact significatif sur le comportement des consommateurs, ce qui entraine un meilleur retour sur investissement pour les entreprises.

(C) SEGA (C) Colorful Palette Inc. (C) Crypton Future Media, INC. www.piapro.net

Les influenceurs virtuels : un avenir prometteur malgré quelques préoccupations

 Les influenceurs virtuels constituent de véritables alliés pour les marques désireuses d’augmenter leur visibilité sur le web. Pour cette raison (Carr, 2024) :

  1. Contrôle total : Imaginez avoir un ou une partenaire dont vous contrôlez chacun de ses mouvements, chaque aspect de son image et de ses interactions. Avec les influenceurs virtuels, c’est un rêve devenu réalité. Les marques bénéficient d’un contrôle total sur le message véhiculé, sans les demandes exigeantes, souvent associées aux influenceurs réels. Avoir le contrôle total sur un influenceur permet à une marque d’éviter les conséquences comme celui de Will Smith, influenceur mondial, aux Grammy.

 

  1. Coûts réduits : Les influenceurs offrent une alternative économique aux influenceurs traditionnels. En évitant les coûts élevés liés aux personnalités humaines, les marques peuvent réaliser des économies significatives tout en gardant l’efficacité de leur stratégie marketing. De même, Miquela, avec ses frais de production réduits, réussit à rapporter à l’entreprise une moyenne de plus de 7000 CAD par publication, démontrant ainsi la rentabilité de son modèle économique (Allal-Chérif, 2024).

 

  1. Absence de contraintes physiques : Un des principaux avantages des influenceurs virtuels est qu’ils et elles peuvent être toujours actifs, sans les contraintes humaines reliées au repos, au temps ou à l’espace. Ils peuvent interagir avec leur audience à tout moment, n’importe où dans le monde, offrant ainsi une portée sans interruption. Bien que la plupart des influenceurs virtuels soient créés dans des pays tels que le Japon ou le Brésil, on constate clairement leur présence en Amérique du Nord, comme Miquela au festival de musique Coachella (Allal-Chérif, 2024).

 

  1. Unicité du marketing : Les influenceurs virtuels apportent une approche unique au marketing d’influence. La capacité de ces derniers à captiver des publics spécifiques et à créer des interactions uniques les distingue des influenceurs traditionnels. En s’adaptant aux évolutions des tendances et en ciblant précisément les générations plus jeunes, ils deviennent des partenaires de choix pour les marques désireuses de se démarquer sur les médias sociaux. Par exemple, Miquela a fait une entrevue avec le célèbre chanteur d’Amérique du Sud, J.Balvin, ce qui a accru sa visibilité auprès d’un public plus jeune.

 

Bien que les influenceurs virtuels soient en train de révolutionner le paysage du marketing d’influence, certains points faibles sont souvent soulevés, mais leur impact peut être atténué avec une approche stratégique (Taylor,2023; Belanche, 2024) :

1. Normes corporelles et de Vie irréaliste : Les influenceurs virtuels peuvent parfois renforcer des normes de beauté et de vie irréalistes, ce qui peut affecter négativement l’estime de soi des utilisateurs, en particulier les jeunes et les personnes de couleur. Cependant, les marques peuvent choisir de collaborer avec des influenceurs virtuels qui véhiculent des messages positifs sur la diversité et l’acceptation de soi, contribuant ainsi à promouvoir une représentation plus inclusive. Un bon exemple serait avec Miquela, influenceuse brésilienne, qui partage ouvertement ces opinions féministes.

2. Manque d’authenticité : Leur nature non humaine peut parfois entrainer un manque d’authenticité et de lien émotionnel avec le public. Néanmoins, les marques peuvent atténuer ce problème en créant des histoires et des personnages engageants qui résonnent avec leur audience. De plus, les influenceurs virtuels peuvent être programmés pour interagir avec leurs auditoires de manière authentique, ce qui augmente alors le lien émotif.

3. Incapacité à expérimenter un produit véritablement : les influenceurs virtuels ne peuvent pas le tester avant de le vanter. Cependant, les marques peuvent contourner cette limitation en utilisant par exemple des technologies comme la réalité augmentée ou virtuelle pour offrir aux consommateurs une expérience plus immersive et interactive. Cela renforce alors leur confiance dans le produit.

4. Territoire Inexploré : Enfin, étant une nouveauté dans le marketing, les influenceurs virtuels peuvent représenter un territoire inexploré pour certaines marques. Pourtant, en menant des recherches approfondies et en surveillant attentivement les réactions du public, les marques peuvent minimiser les risques et maximiser les avantages de cette nouvelle forme de marketing d’influence.

https://www.instagram.com/barbie/

Conclusion : L’ascension inéluctable des influenceurs virtuels

Les tendances actuelles suggèrent que les influenceurs virtuels sont destinés à devenir des acteurs majeurs du marketing d’influence à l’avenir. Avec l’évolution rapide de la réalité virtuelle et augmentée, ainsi que l’émergence du Metaverse, ces avancées technologiques ouvrent de nouvelles portes pour une adoption plus généralisée des influenceurs virtuels (Anouar, 2024). L’initiative de Meta, qui compte près de 200 influenceurs virtuels sur ses plateformes, montre que cette tendance se poursuit et souligne l’importance grandissante de ces avatars numériques au sein du paysage numérique actuel.

En conclusion, les influenceurs virtuels représentent une composante incontournable du futur du marketing d’influence. Leurs capacités à offrir un contrôle total, à réduire les coûts et à proposer une approche unique leur permettent de redéfinir les standards de l’industrie, ce qui permet aux marques de s’engager auprès de leurs clients d’une manière innovante. Bien que des préoccupations subsistent, telles que les normes corporelles irréalistes et le manque d’authenticité, une approche stratégique et une collaboration créative peuvent permettre aux marques de surmonter ces défis et de prospérer dans un monde de plus en plus numérique et connecté.

Sources 

FaustinAnthony

FaustinAnthony

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique