Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Balance représentant les réseaux sociaux, source de pression pour les TCA
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Les effets des réseaux sociaux sur les TCA  

individu manipulant son téléphone

Les réseaux sociaux occupent une place prépondérante dans nos vies depuis plusieurs années. Quels sont donc les effets des réseaux sociaux sur les TCA (troubles du comportement alimentaire) ? 

Les TCA sont les troubles du comportement alimentaire, dont les plus courant sont l’anorexie mentale, la boulimie et l’hyperphagie boulimique. D’autres TCA existent, tels que les troubles de l’ingestion des aliments. Certaines études considèrent qu’ils touchent entre 4,8 et 9 % de la population mondiale.

Effets négatifs des réseaux sociaux sur les TCA

Les troubles du comportement alimentaire ont existé bien avant l’arrivée d’internet et des réseaux sociaux, à travers les médias traditionnels comme la télévision ou les magazines. Idéal de minceur, photos retouchées, activité physique intensive, régimes drastiques, ont participé à un engrenage du culte de la minceur. Aujourd’hui, c’est sur les réseaux sociaux que l’on recherche nos idéaux dans des publications mettant en avant des silhouettes de rêve. De cela découle l’apparition ou l’accentuation des TCA. Des études montrent que les jeunes adultes qui passent beaucoup de temps sur les réseaux sociaux présenteraient un risque de 2,2 à 2,6 fois plus élevé d’être concernés par des troubles du comportement alimentaire. Naomi Condé, étudiante en médecine qui était atteinte de troubles du comportement alimentaire, interrogé par Radio-Canada affirme : « Je voyais des personnes qui étaient sur le bord de la mort et je voulais leur ressembler ». 

Par conséquent, les réseaux sociaux exercent une influence importante sur les préoccupations liées à l’image corporelle, l’estime de soi et aux standards de beauté. Ceci est confirmé durant la pandémie de 2020, durant laquelle le temps passé sur les réseaux sociaux a augmenté, contribuant à l’augmentation des TCA. En effet, l’ANEB, qui aide les personnes atteintes de troubles du comportement alimentaire, a enregistré une hausse de 131% de leur taux d’appel. 

Les tendances sur les réseaux sociaux 

Un aspect témoignant de l’effet négatif des réseaux sociaux sur les TCA est le concept de défis sur les plateformes comme Instagram ou Tik Tok. Ces défis appuyés par des mots-dièse (les « hashtags »), s’avèrent extrêmement dangereux. Le « Tigh gap challenge » par exemple, se référant à la présence d’un espace entre les cuisses, idéal de beauté parfois inatteignable, accentue les TCA.

Un autre exemple serait le défi Ozempic, (« #OzempicChallenge »), devenu une tendance virale sur les réseaux sociaux en 2023. Promouvant la perte de poids rapide, il est popularisé par plusieurs célébrités et influenceurs. Le problème ? il s’agit d’un médicament destiné aux personnes atteintes de diabète de types II, pouvant causer des complications aux personnes non-diabétiques, dont les troubles du comportement alimentaire, favorisant la restriction alimentaire et supprimant l’appétit, aggravant les TCA. Dans ce contexte, les plus à risque sont les jeunes, qui sont très influençables et qui suivent généralement les tendances, amplifié par l’algorithme, qui mettra en avant ce type de contenu, promouvant les TCA. 

De surcroît, selon Patricia Conrod, professeure au Département de psychiatrie et d’addictologie de l’Université de Montréal, les GAFAM doivent protéger les jeunes, puisqu’ : « Ils sont capables d’envoyer de l’information ciblée vers le profil des individus, pourquoi ne pas utiliser cette capacité pour promouvoir la santé mentale? ».

Donc, les réseaux sociaux ont un impact incontestable sur les troubles du comportement alimentaire. Cet impact sur les TCA peut-il être positif? 

Effets positifs des réseaux sociaux sur les TCA 

page Instagram SelonRapahel, coach pour les personnes qui ont des TCA

Sur les réseaux sociaux, des communautés de soutien se forment, permettant aux gens de partager leurs vécus mais aussi, leurs solutions. Pour les personnes touchées par des troubles du comportement alimentaire, il existe différents comptes parlant de TCA, permettant d’éviter l’isolement, d’extérioriser leur souffrance, de se soutenir au sein d’une communauté qui comprend ces troubles du comportement alimentaire, donnant un sentiment d’appartenance bénéfique pour la guérison des TCA. Les réseaux sociaux peuvent servir à déconstruire ces schémas de pensée entrainant les troubles du comportement alimentaire, en sensibilisant et en éduquant sur le traitement des TCA. Partager son expérience motive aussi le guéri à rester sur ce chemin. Enfin, la mise en valeur de la diversité des corps sur les réseaux sociaux contribue à mieux percevoir la réalité et à ne plus idéaliser l’irréel. 

Conclusion

En définitive, les effets des réseaux sociaux sur les TCA sont indéniablement significatifs. Ils exercent une réelle influence sur les troubles du comportement alimentaire, surtout chez les jeunes. Les réseaux sociaux peuvent aggraver ces troubles du comportement alimentaire mais aussi permettre de sensibiliser sur tous les types de TCA. Ainsi, les réseaux sociaux restent un outil qui devient négatif ou positif selon l’usage qu’on en fait. 

Sources

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2008366/reseaux-sociaux-troubles-alimentaires#

https://nouvelles.umontreal.ca/article/2023/01/20/medias-sociaux-estime-de-soi-et-troubles-alimentaires-chez-les-adolescents/

https://www.ffab.fr/la-recherche/veille-scientifique-tca/322-l-utilisation-intensive-des-reseaux-sociaux-favoriserait-les-troubles-alimentaires-chez-les-jeunes-adultes

https://www.journaldemontreal.com/2020/02/03/troubles-alimentaires-et-reseaux-sociaux-un-melange-toxique-1

https://www.inicea.fr/articles/specialite/les-troubles-du-comportement-alimentaire-TCA

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02381293v1/document

https://www.ordrepsy.qc.ca/-/anxiete-utilisation-problematique-reseaux-sociaux-jeunes

https://ici.radio-canada.ca/mordu/5184/ozempic-poids-semaglutide-wegovy-diabete

https://www.instagram.com/p/CpGHM1Orl9i/

https://www.lapresse.ca/societe/sante/2023-08-01/l-ozempic-preoccupe-les-specialistes-des-troubles-alimentaires.php

Article en lien : https://digital.hec.ca/blog/reseaux-sociaux-impacts-medias-sociaux-html/

Picture of attyezahrae

attyezahrae

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique