Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
boulevard avec des écrans avec des publicités
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Vers une Publicité plus Durable : La Réduction de l’empreinte Carbone des Campagnes Publicitaires en Ligne

Résumé vidéo :

« Le climat actuel s’est déjà réchauffé d’environ 1,2 °C par rapport à 1850-1900. Et au rythme actuel d’émissions, le Giec prévoit que le seuil de 1,5 °C a une chance sur deux d’être atteint en moyenne dès les années 2030-2035. » (le 8 Février 2024, La Presse)

Le changement climatique est un sujet qui est devenu de plus en plus important durant cette décennie. De nombreux problèmes sont liés à cette problématique mondiale mais l’activité humaine en est la cause globale. Comment réduire notre émission de CO2 le plus rapidement possible? C’est la problématique dans laquelle nous sommes actuellement. Beaucoup de regard se tourne vers 4 secteurs en particulier :

Le secteur de l’exploitation pétrolière et gazière, le secteur des transports, le secteur de l’agriculture et le secteur de l’électricité.

Attardons-nous au secteur de l’électricité! Malheureusement lorsque l’on pense à réduire notre consommation d’électricité nous pensons directement à l’électricité de nos foyers. Mais il faut aussi savoir que nous polluons numériquement aussi, le numérique représente 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et cela est causée par 3 sources principales : les utilisateurs avec leurs différents équipements informatiques, les centres de données ou data centers et enfin, les services et applications numériques. Les plus grosses applications numériques dont nous parlons ici sont les réseaux sociaux et elles possèdent plusieurs centres de données. Ils fonctionnent sur le « Paid Advertising » et vous comprenez ou je veux en venir. Oui, les annonceurs contribuent à cette pollution mondial.

1. Compréhension de l’Empreinte Carbone des Publicités en Ligne

La pollution des campagnes publicitaires en ligne peut être un mystère mais nous allons le démystifier. Déjà il faut savoir que ce n’est pas parce que tous se passe en ligne qu’il n’y a pas de conséquences dans le monde réel, « Chaque action a une réaction équivalente et opposée » La 2ème loi universelle. Maintenant reste à savoir quelles sont les conséquences, c’est simple il faut remonter la chaine : les publicités sont placé sur des plateformes en ligne comme les réseaux sociaux, ces plateformes tournent grâce à des serveurs et donc des data centers, qui consomment énormément d’énergie.

Analysons plus en détails 4 facteurs de cette pollution des plateformes publicitaires en ligne :

Data centers et serveurs

Les serveurs contenus dans les data centers fonctionnent 24h/24 et 7j/7, ils sont énergivores et donc contribuent au réchauffement climatique. L’électricité est l’énergie secondaires qui alimente ces machines, d’autres sources d’énergie non renouvelables produisent cette électricité telles que le charbon, le gaz naturel ou le nucléaire, tous contribuant aux émissions de gaz à effet de serre.

Traffic internet

Tous les jours énormément de données circulent entre les serveurs et les appareils du type téléphones, tablettes et ordinateurs, et cela consomment énormément d’énergie car les données sont souvent transmises à travers des réseaux de serveurs interconnectés.

Algorithme et publicités

Le ciblage des utilisateurs avec des publicités pertinentes ne se fait pas par des humains mais bien par des algorithmes très complexes. Ces derniers calculent constamment énormément de données ce qui entraine une grande consommation d’énergie, contribuant à l’empreinte carbone des publicités.

Température des serveurs 

Nous avons bien compris qu’un data centers contient des serveurs qui travaillent constamment et donc surchauffe beaucoup. Comme un ordinateurs fixe il faut un système de refroidissement efficace et surtout à grande échelle. Et donc l’alimentation de ce système de refroidissement contribue également à l’empreinte carbone de nos publicités.

2. Évaluation des Émissions de nos publicités et Solutions pour y Remédier

Actuellement nous avons quelques outils pour mesurer l’empreinte carbone des sites internet comme websitecarbon.com, mais ce qui nous intéresse se sont des outils concernant les publicités en ligne. L’agence footsprint a compris se manque dans l’industrie et à réussis à développer en interne un outil permettant de le faire, évidement cet outil est privée et possède ses propres métriques qui ont été déterminer par l’agence elle-même néanmoins nous pouvons y retrouver des termes familier comme eCO2 qui est l’émission de co2 dans l’atmosphère.

Par contre il faut garder en tête que cet outil n’est pas 100% précis évidement ce sont des estimations mais il faut bien commencer quelque part. La volonté de sa fondatrice Elisa Boivin dans le futur est l’élaboration de loi par les gouvernements concernant cette problématique que toutes les agences ainsi que les annonceurs devront respecté. Avec des outils et des métriques communes, nous pourrons alors parler le même language et donc avancer vers l’objectif d’avoir des publicités plus durable.  

Nous avons 3 principaux axes auxquels nous pouvons agir en tant que gestionnaire de campagne et annonceurs qui sont : 

Les Serveurs

Comme on a vu précédemment les serveurs consomment des énergies pas très durable, une décision qui peut venir de l’annonceur est de privilégiés des plateformes fonctionnant avec des serveurs à énergie renouvelables. Mais également intégrer des hébergeurs web écoresponsable alimenté par de l’énergie renouvelable, comme Hébergement Web Canada, des éléments comme le site internet ou les ressources publicitaires peuvent être héberger dans ce type de système.

Une autre solution pour les annonceurs les plus vayants seraient d’avoir son propre data center à énergie renouvelable telles que l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique. En ce qui concerne le refroidissement des serveurs des technologies des systèmes énergétiques écoresponsables telles que la géothermie sont des bonnes possibilités ce qui rendra le data center quasiment écologique. Exemple avec Google qui a pour objectif de devenir neutre en carbone d’ici 2030 ce qui démontre une l’évolution de la prise de conscience dans l’industrie.

L’Optimisation des publicités

Une autre façon de réduire l’activité des serveurs est de cibler correctement son audience sans impressions inutiles. Non seulement vous économiserez de l’argent mais vous serez capable de réduire votre empreinte carbone. Faire vos recherches avant de lancer vos campagnes vous permettras certainement d’y remédier. Grâce notamment à des données démographiques et comportementales dans le but de diffuser des publicités plus pertinentes pour l’audience ciblé.

Les Ressources publicitaires

Les vidéos et images sont souvent les ressources les plus volumineux des publicités en ligne et cela affecte le volume de bande passante, ce qui peut entrainer une consommation d’énergie supplémentaire. La compression de ces fichiers est primordiale si l’objectif est de réduire l’empreinte carbone. D’autres éléments comme le format de l’image sont également à tenir en compte.

4. Concilier Performance et Responsabilité Environnementale

Le dilemme qui se pose maintenant c’est comment peut-on avoir des campagnes qui performent et qui ont une faible empreinte carbone ? La réponse est simple il faut que votre message et votre contenu soit très efficace. Effectivement c’est le seul levier où vous n’avez pas de limitations.

Selon une étude de Microsoft le taux d’attention d’une personne serait passer de 12 secondes en 2000 et à 8 secondes aujourd’hui (Le journal de Montréal, 14 Mai 2015). Cette information est importante pour être à la fois performant et respectueux de l’environnement. Et tant donné que le taux d’attention des personnes est à la baisse pas la peine de faire de longue vidéos de 1 minute et plus pour faire passer votre message, les personnes auront déjà décrocher. Perfectionner votre message avec une vidéo de 10 secondes je vous assure qu’avec le même message vous aurez autant de performance qu’avec une vidéo plus longue.  

Une autre solution est d’utiliser les first party data plutôt que les third party data pour réduire la dépendance aux plateformes publicitaires. Beaucoup d’annonceurs dépendent excessivement de plateformes comme Meta ou Google. L’absence de données sur l’audience cible nécessite un ajustement des algorithmes, créant plus de pollution. Une solution consiste à fournir directement à ces plateformes des données comme les emails de l’audience cible. Cela permet un ciblage plus précis et une meilleure utilisation des budgets publicitaires.

Conclusion

Pour conclure nous avons vu dans cette article l’importance de s’attarder sur la pollution numérique et comment nous pouvons avoir des publicités plus durable. Nous avons compris pourquoi l’empreinte carbone des publicités était aussi élevées notamment à cause de l’activité constante des data centers, du large traffic internet, des calculs complexes des algorithmes et la chaleur dégager par les serveurs.

Après avoir compris cette pollution nous avons vu comment elle était mesurer et émis des solutions dans le but de réduire l’émission carbone des publicité en ligne. Des solutions comme changer les énergies d’alimentation des serveurs par des énergies renouvelables ont été évoqués mais également l’optimisation de l’audience ciblé par la campagne et la réduction de la taille des images ou vidéos utilisé pour les campagnes également.

Pour répondre à la demande des annonceurs, nous avons développé des solutions. Celles-ci visent à équilibrer performance et impact environnemental des publicités en ligne. L’utilisation de first party data, plutôt que de third party data, s’est imposée. Cette stratégie permet une meilleure gestion de la performance. En parallèle, optimiser la communication et le contenu s’avère essentiel pour pouvoir diminuer la taille des vidéos. Ainsi, nous poursuivons une double ambition. D’une part, maintenir la performance des campagnes. D’autre part, réduire l’empreinte carbone.

Picture of cialecnathanolivier

cialecnathanolivier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique