Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Un robot pourrait-il avoir un jour de vraies émotions ?

Est-ce que les robots pourront un jour pleurer de vraies larmes? Personne n’a encore pu répondre à cette question, mais plusieurs personnes comme des scientifiques ont réussi à inventer une machine nommée intelligence artificielle ou IA qui pourra peut-être un jour permettre cette grande avancée technologique. Malheureusement ou heureusement, cette machine n’est pas encore perfectionner, on ne peut donc pas encore prétendre que les robots d’aujourd’hui ont des vrais sentiments. Dans ce texte je vais vous donner des renseignements sur une machine qui pourrait devenir l’une des meilleures tout comme l’une des pires inventions au monde. Exemple, l’intelligence artificielle est tellement en grande expansion   qu’elle est toujours améliorée et surtout tellement utilisée que vous vous en servez sans même vous en rendre compte. Elle est si importante que même le gouvernement doit si mêlé.  Cette machine est née durant la seconde guerre mondiale, elle a été imaginée et pensée à partir de livres ou d’idées qui ont été soulevés par la célèbre et éternelle question d’un robot avec une intelligence et des sentiments quasiment humains. L’intelligence artificielle communément appelée IA risque sûrement de changer le quotidien de plus d’une personne.

Qui est son créateur?

L’IA a été créé par énormément de personnes, comme par exemple des groupes de scientifiques ou encore des gens qui pensent et qui essaient de briser la limite qu’il y a entre  le cerveau humain et un robot. John Von Neumann et Alan Turing n’ont pas créé l’intelligence artificielle, mais on peut dire qu’ils ont créé le premier ordinateur qui donnera les outils au développement de l’IA, oui parce que sans ordinateur, pas d’intelligence artificielle. Alan Turing a aussi écrit un livre nommé « Computing Machinery and Intelligence », c’est un livre qui parle de la possibilité que les machines ont d’un jour apprendre, déduire et ressentir des émotions réelles comme celle des humains. C’est aussi la question d’Alan Turing sur laquelle il s’est questionné qui donnera un point de départ à des centaines de scientifiques pour débuter ce projet. Le premier ordinateur que John Von Neumann et Alan Turing ont créé servait à la base à décrypter Enigma, c’est une machine faite par les Allemands durant la seconde guerre mondiale dans le seul but de faire des codes indécodables, on pourrait même dire que c’est grâce à eux que les Allemands ont été battus, mais l’origine du terme « IA » pourrait être donnée à John McCarthy du MIT (Massachusetts Institute of Technology). John McCarthy était un informaticien et cogniticien américain, il a reçu plusieurs prix, comme le prix Turing ou encore celui de Kyoto.

Une intelligence artificielle, c’est quoi?

L’intelligence artificielle est un mélange de logique, de statistique, de probabilité et aussi de science du cerveau humain aussi appelé neurobiologie. Elle a été créée dans le but de recopier les fonctions du cerveau humain pour les mettre dans le programme d’un robot, pour être plus précis, l’intelligence artificielle est une machine qui détient la possibilité de penser, de réfléchir, d’avoir des sentiments et de pouvoir pleurer de vraies larmes par soi-même, c’est-à-dire, sans programme et sans limite. C’est un peu comme un humain, mais plus intelligent, plus fort, plus de possibilité sur le changement physique et sur l’évolution. Bien sûr, aucun robot n’a encore atteint ce niveau, mais un jour les scientifiques réussiront sûrement à l’atteindre. Il existe plusieurs niveaux à l’intelligence artificielle, le premier est l’apprentissage automatique et le deuxième est l’apprentissage profond. L’apprentissage automatique est le niveau qui ressemble le moins à l’intelligence artificielle, le robot qui a ce programme se base sur les donnés que son créateur lui a donné, exemple si tu lui dis d’aller du salon à la cuisine et que tu lui donnes un plan de la maison, il prendra les informations de la carte et fera le chemin tout seul. Alors que l’apprentissage profond se basera plus sur son environnement, ses expériences et en observant. Si on reprend l’exemple de la maison, il fera comme l’apprentissage automatique à la seule différence que s’il y a un imprévu comme une porte qui est fermée, il pourra rouvrir la porte. Contrairement à l’apprentissage automatique qui lui bloquera sur le moindre imprévu.

Est ce que l’intelligence artificielle est dangereuse?

Beaucoup de gens craignent toutes ces intelligences artificielles pour la simple raison que quand tu penses au futur, tu penses à toutes ces machines volantes, ces robots personnalisés, cette technologie à chaque coin de rue et bien sûr à cette peur que les robots se retourne contre les humains si on leur donne les commandes. Cette image que l’intelligence artificielle cause l’apocalypse est restée ancrée dans la tête des gens. Pour la fin de ce texte, je vais vous parler des points positifs et négatifs de l’IA. Commençons par le point qui est à mon avis le plus utile au niveau de l’importance dans la longue liste des bienfaits que peut apporter une machine capable de ressentir des émotions, je veux bien sûr parler de la médecine. L’intelligence artificielle s’est rapidement implantée dans le monde médical grâce aux nouvelles améliorations que cette technologie a subies. Les robots qui font de la chirurgie sont bien plus précis qu’un humain et avec leur aide, il est bien plus facile d’analyser les problèmes et de trouver les potentielles maladies et solutions, car oui beaucoup de gens meurent pour la simple cause qu’ils n’ont pas reçu leur traitement à temps parce qu’il n’était même pas au courant qu’ils étaient malades. L’intelligence artificielle est aussi beaucoup utilisée pour les téléphones, les assistants personnels électroniques, les voitures qui peuvent rouler sans conducteur et encore plein de choses. Ces machines ne sont pas vraiment dangereuses, mais si vous pensez que l’humain va uniquement se servir de l’intelligence artificielle pour ça et bien détrompez-vous parce que l’humain à d’autres projets pour l’IA.

La peur d’énormément de gens est que cette nouvelle technologie soit utilisée pour combattre et tuer des gens, un peu comme dans “terminator”. Malheureusement, l’intelligence artificielle est déjà utilisée dans le triste monde de la guerre pour tuer ou encore espionner des êtres humains. Le seul avantage est qu’ils sont des robots et non des humains, on envoie donc des robots se faire tuer à la place des humains, mais ce n’est pas très glorieux surtout qu’un jour les robots pourraient être considérés comme de vraies personnes vivantes. Elle est aussi utilisée dans les entreprises pour calculer ou encore pour estimer les meilleurs choix à faire pour la survie de l’entreprise.

On fait le point.

Pour conclure ce magnifique texte, je vous propose de faire un petit résumé. Nous avons parlé d’une machine non-perfectionnée qui pourrait peut-être un jour ressentir des émotions réelles et non programmer. L’idée de cette machine est arrivée à peu près en même temps que la fin de la seconde guerre mondiale. Elle n’a pas de créateur spécifique, parce qu’il y a plusieurs personnes qui y ont travaillé dessus, mais on peut dire que celui qui a innové l’idée est Alan Turing. Elle peut être utilisée pour faire du bien en aidant la médecine ou en faisant le mal pendant la guerre. Un objet ne sera jamais un grand danger pour la simple et unique raison qu’il a juste été créé par quelqu’un dans le seul but de faire ça et que c’est à son concepteur d’y faire attention parce que oui, l’intelligence artificielle apprend et évolue grâce à son entourage. Est-ce que l’IA est un danger pour le monde et si oui qui en est le responsable?

Bibliographie

EN COLLABORATION,(consulté le 26 octobre),

L’intelligence artificielle, un marché qui vaut des milliards, https://fr.statista.com/infographie/13385/lintelligence-artificielle-un-marche-qui-vaut-des-milliards/

 EN COLLABORATION,(consulté le 26 octobre),Vision européenne sur l’intelligence artificielle : une approche fondée sur les risques pour la future réglementation,

https://labo.societenumerique.gouv.fr/fr/articles/vision-europ%C3%A9enne-sur-lintelligence-artificielle-une-approche-fond%C3%A9e-sur-les-risques-pour-la-future-r%C3%A9glementation/

EN COLLABORATION,(consulté le 26 octobre),INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET ROBOTS TUEURS

https://plus.lapresse.ca/screens/7d5e534d-025f-4c76-b16d-eea68c71d0a3%7C_0.html

EN COLLABORATION,(consulté le 26 octobre),Trouver les virus menaçants pour les humains grâce à l’intelligence artificielle

https://lactualite.com/sante-et-science/trouver-les-virus-menacants-pour-les-humains-grace-a-lintelligence-artificielle/

 EN COLLABORATION,(consulté le 26 octobre),Histoire de l’intelligence artificielle,

https://www.coe.int/fr/web/artificial-intelligence/history-of-ai#:~:text=La%20paternit%C3%A9%20du%20terme%20%C2%AB%20IA,instant%2C%20accomplies%20de%20fa%C3%A7on%20plus

EN COLLABORATION,(consulté le 26 octobre),Quelles sont les différences entre le Deep learning et le Machine learning ?

https://www.ionos.fr/digitalguide/web-marketing/search-engine-marketing/deep-learning-vs-machine-learning/

Picture of Rafael Amoros

Rafael Amoros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique