Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Tinder: Les rencontres virtuelles en pandémie

La pandémie: opportunité en or pour Tinder

À l’aube de l’anniversaire des 3 ans de la pandémie de la Covid-19, quelques peu d’entreprises peuvent conclure avoir été plus profitables pendant cette période par rapport à une année fiscale régulière. Les ventes en ligne et les applications ont permis aux entreprises misant sur le virtuel, de survivre. Un bon exemple d’entreprise qui a su tirer avantage de l’adaptation des mesures de la pandémie est Tinder par ses rencontres virtuelles. Puisque le nombre d’heures passées sur le téléphone a nettement augmenté pendant la pandémie, Tinder a capté l’opportunité en s’orientant vers de nouvelles stratégies de marketing digitales. L’application de rencontres Tinder a connu un pic d’utilisation pour faire des rencontres virtuelles lors de la pandémie, qui se maintient encore en 2023, par le nombre records de temps passé à “swiper”. 

La pandémie: de la distanciation physique à la proximité virtuelle

Premièrement, il est important de souligner que la Covid-19 a considérablement rompu les interactions sociales en personne mais elle a également créé des liens et rencontres numériques entre des personnes du monde entier. Afin d’attirer davantage de trafic et de s’adapter aux réalités de la pandémie, Tinder a démontré de la créativité et de l’innovation de ses stratégies digitales. La première stratégie a été d’offrir à plus de 175 millions d’utilisateurs la chance d’utiliser l’outil “passeport”, permettant de rencontrer des gens de tous les pays, avantage qui est normalement payant.

Deuxièmement, une autre stratégie mise en place a été de diversifier son offre d’outils de communication. Tinder avait un temps de clavardage très bas sur son application. Également, un taux de redirection très élevé des conversations virtuelles sur d’autres sites, aucunement en lien avec les rencontres amoureuses (Instagram, Snapchat et textos.) Tinder a voulu capter l’opportunité d’avoir plus de temps d’écran. Afin de créer dvanatage de rencontres virtuelles lors de la pandémie, Tinder a décidé d’ajouter l’outil d’appels vidéo aux utilisateurs voulant faire des rencontres à distance tout en ayant l’impression d’apprendre à se connaître plus en profondeur.

Image de l'option passeport, disponible gratuitement lors de la pandémie) dans l'application de rencontres virtuelles Tinder, montrant le choix de villes éloignées.

Les retombées de Tinder depuis sa diversification d’offre pour les rencontres virtuelles

Tinder a permis à 169 millions d’utilisateurs « non payants », d’essayer l’outil “passeport”. Cela leur a permis de gagner de futurs abonnements, puisque les utilisateurs de l’application de rencontres voulaient garder l’avantage de rencontres illimitées virtuelles. En ajoutant l’option d’appels vidéos, grande popularité pendant la pandémie, le temps de clavardage sur Tinder a nettement augmenté de 37%. Cela permet aux utilisateurs de garder certaines données privées (leurs noms d’utilisateurs sur les autres réseaux sociaux, numéro de téléphone…) Également, cela leur assure une sécurité afin d’éviter les “catfish”, chose très courante sur l’application de rencontres virtuelles Tinder. 

Finalement, Tinder cible principalement les milléniaux de 18-34 ans. Leurs innovations et l’adaptation de leurs stratégies digitales pour les rencontres digitales sont en parfait alignement avec les tendances d’utilisation des applications et appels vidéos de ces groupes d’âge. De plus, les tendances d’utilisation d’application de rencontres virtuelles ont nettement évolués depuis la pandémie.

sources:

Le confinement a t il accéléré la digitalisation des rencontres ? – IFOP 

(21) Tinder; The digital marketing titan of the dating world | LinkedIn

Comment Tinder et les applications de rencontre s’adaptent à l’ère post-Covid (lefigaro.fr) 

Picture of guevinflavie

guevinflavie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique