Il vous est déjà arrivé de recevoir de la publicité sur un produit particulier 5 minutes seulement après avoir rechercher ce-dit produit? Ou encore d’avoir des recommandations vraiment très personnalisées sur votre compte Amazon? Comment font ces grandes entreprises pour vous connaître « comme s’ils vous avaient tricotés »? En fait, des grandes entreprises comme WalMart, Amazon, Facebook ou Google se distinguent entre autres par leur utilisation hors pair (et parfois très poussé) de la donnée qu’ils récoltent sur leurs utilisateurs. Mais bonne nouvelle. Pas besoin d’être un membre du GAFAM pour pouvoir analyser les données de ses clients. Voici quelques astuces pour mieux récolter, analyser et utiliser sa donnée.

Récolter la donnée

Pour bien récolter des données clients, il faut savoir où regarder. On peut entre autres utiliser 2 types de plateformes pour recueillir des informations : les plateformes de gestion de performance web (comme Google Analytics) ou nos propres plateformes (comme notre site web et notre CRM).

Du côté de Google Analytics, ce type d’outil est particulièrement intéressant pour tout type d’entreprise qui souhaite améliorer son utilisation des données disponibles. Cette plateforme complètement gratuite et très facile d’utilisation vous permet entre autres d’analyser :

  1. La provenance des utilisateurs de votre site web
  2. Les pages d’atterrissage par excellence
  3. Le pourcentages de sessions qui convertissent
  4. Le lieu d’abandon de session
  5. Les types d’appareils sur lesquels les gens naviguent, leur langue, leur emplacement, etc.

Sinon, vous avez toujours l’option de récolter vous-même de la donnée à partir de formulaires sur votre site web. Un bon exemple est l’obtention d’adresses courriel. En effet, avec la mort annoncée des cookies tiers, les entreprises doivent trouver de nouvelles astuces pour associer les sessions à des utilisateurs précis. Le courriel peut justement aider à associer ces deux éléments, en plus d’offrir une superbe opportunité d’envoi d’infolettres et de messages de re-targeting. Il y a 3 grandes manières de capter le courriel :

  1. Au moment de l’achat, lors d’un formulaire de commande (étape acquisition du funnel marketing)
  2. Lors de la création d’un compte client (étape considération du funnel marketing)
  3. Lors d’un pop-up qui apparaît dès le début de la session (étape considération du funnel marketing)

Savoir comment bien utiliser sa donnée est un art

Analyser

Avoir de la donnée c’est bien, mais encore faut-il la comprendre. Les chiffres ne vous fourniront pas une réponse toute prête; l’interprétation des données est l’étape la plus importante de tout bon analyste marketing de nos jours. Ainsi, afin de bien comprendre ce que nos données veulent dire, on se doit de comprendre leur utilité et de se poser les bonnes questions.

Comprendre ce que la métrique veut dire est la première étape de toute personne qui se lance dans l’analyse numérique. Plusieurs termes sont utilisés spécialement et uniquement dans le marketing numérique. Il est alors important de s’informer, en suivant par exemple les formations de Google Analytics sur l’analyse des données. Si on ne creuse pas la signification de chacun des indicateurs, on pourrait croire, par exemple, qu’un taux de rebond de 100% est excellent… alors que c’est tout le contraire!

Une astuce qui est également au coeur de l’analyse est de poser une hypothèse avant de commencer à creuser le problème. Ainsi, on se force à réfléchir nous même à savoir où pourrait être le problème avant de tomber dans la donnée. Cela évitera de perdre du temps à chercher ce qui cloche dans nos données… Ce que l’on pourrait résumer à chercher une aiguille dans une botte de foin. En posant une hypothèse, on se force à affirmer ou infirmer un propos. Et donc à concentrer nos efforts sur une partie des données en particulier. Si on affirme, le problème est identifié. Si on infirme, on se requestionne et cela nous amènera inévitablement à réaliser que notre réflexion doit être poussée plus loin.

Utiliser sa donnée

Utiliser sa donnée est bien sûr l’étape cruciale une fois qu’elle a été récoltée et analysée. Où doit-on l’utiliser? Doit-on la garder secrète? Je vous partage mes 2 conseils les plus pertinents pour utiliser efficacement votre donnée.

Profiter des plateformes acquises naturellement (owned media)

Plusieurs ont le premier réflexe de gaspiller leur argent dans des plateformes publicitaires comme Meta Business ou Google Ads. Il est cependant important de d’abord faire l’analyse des plateformes que l’on possède. Elles peuvent être sous la forme de sites web, de blogs, d’infolettres, de magasin, etc. S’il vous est possible d’utiliser les données que vous avez récupérées dans vos owned media, vous pouvez être assurés que votre dollar investit vaudra plus qu’un dollar investit dans les plateformes commerciales. Avec votre infolettre, vous pouvez entre autres créer différentes campagnes pour vos différents marchés/secteurs d’activité ou encore pour les différents types de clients. Ainsi, chaque client aura l’impression de recevoir une offre personnalisée à sa propre réalité.

Utiliser sa donnée sur des plateformes de publicités grand public

Sinon, il est toujours intéressant d’avoir de la publicité sur les grandes plateformes, justement à cause de leur grande portée. Elles s’en viennent d’ailleurs de plus en plus précises dans leur ciblage, notamment grâce aux avancées dans le domaine des audiences. Ainsi, selon vos données clients, vous pourriez décider de cibler votre publicité selon des facteurs géographiques, socio-démographiques, d’affinités ou encore d’intérêts. Une dernière catégorie intéressante est le In-Market; cela vous permet de cibler des gens qui sont en processus d’achat de votre type de produit ou service. Ainsi, vous pouvez adapter le message à une clientèle qui recherche activement votre type de produit.