Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
medias sociaux sport feminin soccer canada
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Les impacts des médias sociaux sur le sport féminin

Simon Biles, Alex Morgan, Serena Williams, Lindsey Vonn, Sam Kerr : ce sont des noms que tout le monde a déjà entendus. De nos jours, en plus de leur domination dans leurs sports respectifs, certaines athlètes sont devenues des figures pour la nouvelle génération grâce aux médias sociaux. Ces plateformes permettent d’augmenter la visibilité du sport féminin, d’apporter d’autres sources de revenus à ces athlètes, mais aussi de lutter contre plusieurs inégalités. Ainsi, cet article parle des impacts positifs des médias sociaux sur le sport féminin.

Meilleure représentation du sport féminin

Les médias sociaux permettent une proximité entre athlètes et spectateurs de sport féminin. Les athlètes peuvent partager des photos d’elles et leur sport, mais aussi leurs vies quotidiennes. Cela crée ainsi une communauté réactive d’abonnés pour les supporter. Elles deviennent des célébrités à suivre et permettent aux utilisateurs de ces médias de découvrir le sport féminin sous un autre angle : un point de vue plus personnel. Cette proximité entre spectateurs et athlètes est cherchée par la population. En effet, 34% des Américains suivent des sportifs sur des réseaux sociaux comme Instagram, TikTok, YouTube, Twitter ou Facebook. (Oddspedia Experts, 2023)

De plus, sur les médias sociaux, de nombreuses campagnes inspirantes sont effectuées par différentes marques. La campagne de Nike – Dream Crazier met en avant le sport féminin. L’entreprise essaie de faire passer le message que les femmes ont leur place dans le monde du sport. Cela est fait à travers des vidéos et publications créatives sur leurs différents réseaux sociaux. Nike les met en avant en gardant leur slogan #JustDoIt, ce qui accroît la visibilité de cette campagne.

medias sociaux sport feminin tennis nike
Campagne Nike – Dream Crazier sur les médias sociaux avec Serena Williams

Aussi, avant les compétitions importantes du sport féminin comme la coupe du monde de soccer 2019, plusieurs entreprises voulaient mettre avant ces évènements. La BBC et son slogan « #ChangeTheGame » ont permis d’augmenter la visibilité des joueuses et de la compétition. Ils ont fait de la promotion pour cet évènement et ont atteint un public large.

Cette volonté de faire changer les mœurs et promouvoir le fait que le sport féminin permet aux femmes d’avoir davantage d’opportunités dans le sport.

Diversification des revenus des athlètes

Cette croissance en visibilité entraine pour les athlètes de nouvelles opportunités. Par exemple, Sam Kerr, la joueuse australienne de soccer et star à Chelsea est devenue la première femme sur la couverture du jeu FIFA pour l’édition 2023. Les réseaux sociaux ont donc un impact direct sur ces actrices du sport féminin.

medias sociaux sport feminin FIFA soccer
Sport féminin : couverture de FIFA23 mettant en avant Sam Kerr

Les médias sociaux permettent aux athlètes de vivre de leur passion grâce à différents sponsors à travers des publications commanditées, en rapport ou non avec le sport féminin. On le voit même dans les sports féminins moins populaires du grand public. Par exemple, le hockey féminin a des revenus inégaux face au hockey masculin, néanmoins les sponsors peuvent aider les joueuses à vivre de leur passion. Cela est vrai pour la Canadienne Marie-Philip Poulain et sa collaboration avec Tide qui est l’un de ses sponsors.

Médias sociaux : une porte vers l’égalité dans le sport féminin où la parole est libérée

Environ 40% des femmes dans l’industrie du sport ont vécu de la discrimination à cause de leur genre (Kessel, 2018). Les médias sociaux sont des plateformes sur lesquelles les athlètes peuvent s’exprimer sur des problèmes divers. Par exemple, les discriminations de genres, de racisme ou sur des problèmes qu’implique le fait d’être une athlète de haut niveau sont récemment mis en lumières.

Pression et stress : un quotidien

Lors de Roland Garros 2021, Naomi Osaka s’était retirée du tournoi et s’était exprimée sur sa dépression à travers une publication Instagram. Ayant eu plus de 850 000 « J’aime », cette publication a ouvert les yeux au monde quant à l’anxiété que peuvent ressentir les athlètes. La joueuse de tennis a souffert d’un burn-out. Par la suite, plusieurs athlètes, de tous les genres, lui ont montré son support via Instagram principalement.

Inégalités au sein de Soccer Canada

D’autres évènements sont partagés sur les médias sociaux, avec récemment l’équipe canadienne de soccer et leur demande de changements quant à leur traitement inégal par rapport à l’équipe masculine. Elles ont fait différentes publications pour expliquer la situation et nombreux athlètes ont relayé ces informations sur leurs médias sociaux. Afin de combattre ces discriminations, les médias sociaux ont eu un impact positif puisque les faits ont circulé rapidement au vu de la gravité de cette situation plus qu’inégalitaire.

De nouvelles compagnies de sport féminin contre ces discriminations

La parole est davantage libérée grâce aux médias sociaux et les actrices du sport féminin peuvent mettre à la lumière ces inégalités et ces réalités. Des athlètes deviennent entrepreneures en créant des compagnies de médias. Par exemple, Togethxr est une plateforme dédiée à la représentation des minorités et à la recherche d’égalité fondée par Alex Morgan, Chloe Kim, Simone Manuel et Sue Bird, quatre athlètes américaines. Des publications et articles concernant les nouvelles et les avancées dans le sport féminin y sont publiés par exemple.

medias sociaux sport feminin egalite athletes
Les quatre fondatrices de Togethxr: Alex Morgan, Simone Manuel, Sue Bird et Chloe Kim

Les médias sociaux sont donc utiles afin d’obtenir des changements sociétaux mais aussi dans le sport féminin et ses athlètes. Ce mouvement positif des médias entraine une meilleure visibilité de ces athlètes dans un futur meilleur et plus égalitaire.

Sources:

Chelsea FC, 2022 – Photo couverture FIFA23

https://www.chelseafc.com/en/news/article/sam-kerr-announced-as-ea-sports-fifa-23-cover-star

Kessel, A., 2018 – Report finds 40% of women face discriminations in sport jobs

https://www.theguardian.com/sport/2018/jun/20/report-prompts-women-in-sport-call-urgent-action-discrimination

Oddspedia Experts, 2023 – Athlete Influencers are Turning People into Bigger Sports Fans

https://oddspedia.com/us/betting/athlete-influence-on-social-media

Moritz, B., 2022 – Women Athletes Are Using Social Media to Make Change and Grow the Game

Togethxr, 2022 – About us

https://www.togethxr.com/pages/about

Tremblay, O., 2023 – Les joueuses de l’équipe canadienne de soccer féminin en grève

https://ici.radio-canada.ca/sports/1955586/soccer-canada-equipe-nationale-feminine-greve-compressions-financement

Picture of henryclaire

henryclaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique