Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
marketing numérique écoresponsable
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Marketing numérique écoresponsable et efficace : Est-ce possible?

Mondialement, les émissions de GES reliées au numérique représentent 4%1. C’est plus que le secteur de l’aviation qui est à 2%2. Au Québec, le numérique représente 5% des émissions totales3. Avec l’accélération des nouvelles technologies innovatrices, l’IA étant le sujet du moment, il y a de fortes raisons de croire que ces émissions iront à la hausse. Du point de vue des entreprises, quelles actions peuvent-elles prendre pour réduire leur impact environnemental grâce à un marketing numérique écoresponsable et efficace.

Raccourcir les vidéos

Tout d’abord, la montée du format short-form, propulsé par TikTok, a montré l’importance d’être accrocheur et pertinent dès les premières secondes et sur une courte durée. Cela concorde avec le fait qu’on remarque que les gens ont de plus en plus une capacité d’attention qui diminue. En effet, on évalue maintenant celle-ci autour de 8 secondes4. La vidéo est en effet la forme de contenu le plus consommé, mais est également la forme la plus polluante. La vidéo représente 60% du trafic pour une émission de 300 millions de tonnes de CO2 par an5.

Cependant, on ne peut pas nier l’importance de la vidéo dans le cadre des campagnes marketing numériques sachant que les consommateurs sont plus portés à se rappeler d’une vidéo que d’un texte sur une image. Donc, pour réduire l’impact de ses campagnes, l’entreprise devra prioriser les vidéos plus courtes plutôt que les vidéos longues de 30 secondes que l’on peut voir sur YouTube, par exemple. Ces dernières prennent plus de ressources à être stocké et transférer pour qu’au final la majorité ne consomme que les 8 premières secondes.

Sites web écoresponsables

Ensuite, dans une optique marketing numérique écoresponsable, on arrive à l’écoconception des sites web des entreprises. Nous savons que l’optimisation des sites web permet la réduction du temps de chargement, ce qui amène à une meilleure expérience client. Ce qu’il faut savoir c’est que la poursuite d’optimisation contribue également à la poursuite de réduction des émissions et vice-versa. Ces optimisations comportent entre autres le fait de réduire la taille des images et la quantité de ces dernières, à héberger son site web localement, à limiter le nombre de polices, à limiter le nombre d’applications installées, à intégrer ces vidéos d’une autre plateforme et à désactiver la lecture automatique des vidéos6. Ces initiatives permettront toutes de diminuer l’impact environnemental de l’entreprise tout en améliorant l’expérience client. Un outil intéressant pour évaluer l’empreinte de son site web est le site suivant : https://www.websitecarbon.com/.

Proposer des choix écoresponsables

Pour finir, les entreprises ont la possibilité de faire pencher les consommateurs vers des pratiques qui bénéficient autant l’environnement que les consommateurs et cela que ce soit d’un point de vue informatif ou au niveau de la transaction. Par exemple, ce que l’on voit au niveau du commerce en ligne c’est que lors de la livraison de produit, qui part de la manufacture aux centres de distribution pour finir dans les mains du client, le plus gros coût de la chaîne logistique est associé à ce qu’on appelle le dernier kilomètre. Le dernier kilomètre représente 20% du coût et est défini comme étant la dernière phase de livraison, soit l’envoi direct aux consommateurs7. Plus les délais sont courts, plus la livraison est polluante, cependant, les entreprises ont l’opportunité d’informer les clients par rapport à l’impact des différents choix de livraison qui sont offerts.

Ainsi, dans le cas où un achat n’est pas pressant, le consommateur est au courant de la possibilité d’opter pour un délai plus long en échange d’un impact environnemental et un prix plus faible. Bien que cela semble être une action qui concerne la logistique, cette dernière est propulsée par le marketing numérique et est fondamentale à son fonctionnement. Plusieurs consommateurs ne sont même pas au courant de l’impact de la livraison et donc choisissent le plus bas délai possible par convenance. L’entreprise, au moment de l’achat sur leur site web, peut donc guider les consommateurs vers des choix plus écoresponsables et moins chers.

Pour conclure, les entreprises ont plusieurs actions qu’elles peuvent appliquer pour obtenir un marketing numérique écoresponsable et efficace. Premièrement, le raccourcissement des vidéos permet une meilleure performance puisqu’elle pousse la recherche de la pertinence sur courte durée permettant à la fois une baisse des émissions de GES et des coûts. Deuxièmement, l’éco-conception des sites web permet d’améliorer l’expérience client tout en diminuant son empreinte. Finalement, l’entreprise peut conscientiser sa clientèle en offrant plusieurs choix de livraison par exemple et en mettant en avant la réduction de l’impact environnemental et les économies possibles.

Références

  1. Ekwateur. (17 janvier 2024). Émissions de CO2 liées au numérique : quel impact sur l’environnement ? Récupéré sur https://ekwateur.fr/blog/enjeux-environnementaux/emissions-co2-numerique/
  2. Canada’s Airports. (s.d.). L’aviation et l’environnement. Récupéré sur https://canadasairports.ca/representation/priorites-de-lindustrie/laviation-et-lenvironnement/
  3. Gouvernement du Québec. (2 février 2022). Consommation numérique et GES : la fabrication pire que l’utilisation. Récupéré sur https://www.scientifique-en-chef.gouv.qc.ca/impact-recherche/consommation-numerique-et-ges-la-fabrication-pire-que-lutilisation/
  4. Boston Digital. (s.d.). Shrinking Attention Span: What It Means for Marketers. Récupéré sur https://www.bostondigital.com/insights/shrinking-attention-span-what-it-means-marketers
  5. ADEME. (s.d.). Comprendre l’impact du numérique. Récupéré sur https://communication-responsable.ademe.fr/comprendre-limpact-du-numerique
  6. Useweb. (22 janvier 2022). Les bonnes pratiques pour éco-concevoir un site web. Récupéré sur https://www.useweb.fr/actualites-blog/les-bonnes-pratiques-pour-eco-concevoir-un-site-web/
  7. CQCD. (6 octobre 2023). La livraison du dernier kilomètre en logistique : les défis. Récupéré sur https://www.cqcd.org/blogue/la-livraison-du-dernier-kilometre-en-logistique-les-defis/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique