Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Influenceur virtuel
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Les Influenceurs Virtuels : le Futur du Marketing d’Influence ?

Il y a une grande possibilité que les influenceurs virtuels ou les CGI deviennent une alternative de plus en plus utilisée dans du marketing d’influence. 


Le marketing d’influence à évoluer au fil des années tout en préservant son essence fondamentale, consistant à utiliser des personnalités influentes pour promouvoir un produit ou un service. Le marketing d’influence nous a permis d’introduire des figures culturellement emblématiques telles que l’image du Père Noël que nous connaissons aujourd’hui, grâce au travail de rebranding réalisé par l’équipe marketing de Coca-Cola dans les années vingt. Cependant, une fois la nouvelle ère numérique venue, le marketing d’influence a subi une transformation numérique importante. Aujourd’hui, le marketing d’influence englobe l’utilisation d’influenceurs virtuels, également appelés CGI (Computer Generated Imagery). Un exemple bien connu est Miquela est une influenceuse virtuelle à l’apparence humaine. Cet avatar a des comptes sur diverses plateformes de médias sociaux, où elle a réussi à créer une communauté. Sur Instagram, elle compte actuellement environ 2,6 millions d’abonnés.

Quels sont les avantages pour une entreprise d’opter pour des influenceurs virtuels plutôt que de prendre la route traditionnelle en faisant des partenariats avec des influenceurs réels?


Avantages des influenceurs virtuels sur le marketing d’influence

Le contrôle que l’influenceur virtuel offre à l’entreprise qui le conçoit

L’entreprise a le pouvoir de concevoir un influenceur virtuel à son image, lui permettant ainsi de disposer d’un influenceur virtuel adapté aux critères sociodémographiques, géographiques, psychographiques et comportementaux de son segment cible. Plutôt que d’opter pour une stratégie de marketing d’influence qui prendrait du temps à trouver un influenceur réel adéquat, la création d’un influenceur virtuel permettrait à l’entreprise de mieux connecter avec son audience, et ce, sans que l’image de l’entreprise soit compromise par les possibles convictions ou les scandales de l’influenceur réel. De plus, l’influenceur virtuel permettra à l’entreprise d’ajuster le contenu marketing diffusé sur les réseaux sociaux pour qu’il corresponde à chaque phase du cycle de vie de produits (lancement, introduction, croissance, maturité, déclin), prolongeant ainsi la durée de vie de ces produits.

Retour sur investissement possible grâce à l’influenceur virtuel

Bien que l’investissement initial soit assez important, il existe un retour sur investissement significatif possible à saisir à long terme. Cependant, maintenir un contenu régulier pour les influenceurs virtuels est une tâche assez exigeante. En effet, derrière chaque publication de l’influenceur virtuel, se trouve une équipe de communication, de technologie de l’information, de design graphique, etc. Cela dit, un influenceur virtuel réussi peut générer suffisamment de revenus pour couvrir le coût initial et financer le personnel ainsi que l’équipement nécessaires à sa continuité. Il en va de même pour Miquela, dont chaque publication rapporte à l’entreprise une moyenne de plus de 7000 $ CAD, ce qui est largement suffisant pour couvrir ses dépenses.

Adaptabilité et innovation de contenu grâce à l’influenceur virtuel

À la différence des influenceurs réels, contraints non seulement par leur présence physique, mais aussi, dans certains cas, par leur présence émotionnelle, les influenceurs virtuels jouissent d’une grande adaptabilité. Libérés des contraintes spatio-temporelles, les influenceurs virtuels peuvent voyager d’un pays à un autre, explorer différents mondes ou univers, et modifier leur apparence physique d’une publication à l’autre. Cette flexibilité leur accorde une capacité d’innovation sans pareil.

Malgré les avantages nombreux des influenceurs virtuels, l’utilisation de ces derniers présente tout de même quelques défis par rapport aux influenceurs réels.


Défis liés à l’utilisation d’un influenceur virtuel pour du marketing d’influence

L’authenticité perçue par les consommateurs face aux influenceur virtuels

Dans un contexte où l’authenticité du contenu est considérée comme primordiale, il est possible qu’une certaine distance se crée entre les consommateurs et les influenceurs virtuels découlant du fait de leur nature numérique, ce qui limite l’identification des consommateurs à leur égard. Cette situation peut impacter les stratégies de marketing d’influence des entreprises, qui reposent essentiellement sur la confiance accordée par les clients. De nombreux influenceurs ont su gagner la confiance de leur public en raison de leur authenticité, qui découle de leur acceptation de leur nature non humaine, à l’instar de Miquela. Leur singularité, qui les démarque des êtres humains, attire l’attention, et leur authenticité contribue à la préserver. De plus, leur absence de vie ne les empêche pas de développer leur propre personnalité. De nos jours, un nombre croissant de marques cherchent à adopter une personnalité pour offrir à leurs clients un sentiment d’appartenance et de communauté.

Le degré de réalisme des influenceurs virtuels

D’après une recherche, une similitude excessive entre un robot, ou dans ce cas une intelligence artificielle, et un être humain peut susciter un malaise voire une angoisse chez les consommateurs. Néanmoins, les progrès technologiques dans le domaine du CGI avancent rapidement, ce qui rend la distinction entre les deux de plus en plus difficile.


Les influenceurs virtuels : l’avenir du marketing d’influence ?

Les influenceurs virtuels sont-ils l’avenir du marketing d’influence ? Les tendances suggèrent que c’est probable. L’évolution de la réalité virtuelle et augmentée, ainsi que celle du Metaverse, pourraient stimuler la propagation de ces influenceurs virtuelles. Meta compte déjà près de 200 influenceurs virtuels, et Mark Zuckerberg a clairement exprimé son désir d’expansion en annonçant son intention d’établir de nouvelles normes éthiques dans ce domaine.



Sources

Allal-Chérif, O. (2023, Mai 14). Les influenceurs virtuels sont-ils plus puissants que les influenceurs humains ? Récupéré sur The Conversation: https://theconversation.com/les-influenceurs-virtuels-sont-ils-plus-puissants-que-les-influenceurs-humains-178056

Alric, J.-Y. (2022, Février 12). Faut-il réguler l’activité des influenceurs virtuels sur Instagram ? Récupéré sur PresseCitron: https://www.presse-citron.net/faut-il-reguler-lactivite-des-influenceurs-virtuels-sur-instagram/

Anouar, O. (2024, Janvier 7). L’ère des influenceurs virtuels : Comment les avatars numériques redéfinissent le marketing d’influence ? . Récupéré sur MBA, MCI Let’s go digital: https://mbamci.com/2024/01/lere-des-influenceurs-virtuels-comment-les-avatars-numeriques-redefinissent-le-marketing-dinfluence/

Bischoff, L. (2023, Décembre 11) . Récupéré sur Les Echos: https://www.lesechos.fr/weekend/business-story/coca-cola-a-t-il-invente-le-pere-noel-2040692#

 

Picture of arteagaandreacatalina

arteagaandreacatalina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique