Logos de Spotify, Apple Music, et Tidal

 

La transition des labels musicaux en agence de marketing numérique

Ce n’est un secret pour personne, l’industrie de la musique a été un secteur qui a fortement été impacté par l’essor des services de streaming en ligne.

Effectivement, en 2020, la part des revenues rapporté par la vente de produit physique (disques et vinyles) ne représentait que 9% des revenus totaux de l’industrie musical américaine ; contre 83% des profits provenant des plateformes de streaming (Spotify, Apple Music, …).

Cette «mort du disque» et l’essor des services de streaming a eu comme conséquence la disparition des coûts liés à la publication d’albums. Ce phénomène aurait pu avoir comme effet la diminution de l’influence des géants de l’industrie musicale par rapport à des artistes indépendants. Cependant on constate, qu’au sommet du secteur de la distribution musical, perdure Universal Music Group, Sony Music Entertainment, et Warner Music Group, soit les leaders historiques du secteur.

Donc, malgré le changement drastique du mode de consommation de la musique, ses canaux de distribution ne se sont pas pour autant démocratisés. De ce fait, il est légitime de considérer que le modèle d’affaire des maisons de disques a adopté un mode de fonctionnement plus semblable à celui d’une agence de marketing numérique.

 Actuellement, pour un label majeur, les dépenses liées à la promotion d’un album correspondent généralement à 20% des coûts de productions. Les coûts promotionnels ont été estimés entre $200K et $700K pour les projets issus de labels discographiques américains majeurs. Ces dépenses promotionnelles semblent représenter une barrière à l’entrée pour des nouveaux arrivants dans l’industrie. Cependant, en basant la stratégie de communication autour d’un artiste sur le marketing digital, ces coûts peuvent être réduit tout en donnant des possibilités d’exposition de l’artiste sur des plateformes de streaming.

 

Sources:

How do record labels turn a profit – www.recordingconnection.com

Record sales dwarfed by music streaming services – www.businessofbusiness.com