Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Les stratégies marketing des sites de rencontres : L’algorithme est-il en notre faveur pour trouver l’amour? 

Alors que la quantité de sites de rencontres ne cesse d’augmenter avec l’introduction de nouvelles alternatives plus inclusives, le marché est plus saturé que jamais (Medium, janvier 2024). Le modèle d’affaires particulier des sites de rencontres comme Tinder, Hinge et Bumble représente une mine d’or pour les membres des départements de marketing puisque leur utilisation requiert un partage important d’informations de la part des candidats. Cette popularité fulgurante depuis la période de la COVID-19 a fait naitre un engouement dans le monde du marketing numérique quant aux stratégies marketing mises en place par ces sites de rencontres (Heilweil, février 2020). Bien que la recette exacte de ces algorithmes reste un secret, l’information recueilli dans cet article tentera de répondre à la question suivante : l’algorithme des sites de rencontres est-il en notre faveur pour trouver l’amour?

Cours 101 sur le fonctionnement des sites de rencontres 

Le principe de base des sites de rencontres est assez simple, ou plutôt, il l’est aux yeux des utilisateurs.  En effet, l’expérience usager est pensée de manière à simplifier les interactions avec des « matchs » potentiels grâce à un simple mouvement de doigt. Les profils présentés sont suggérés par l’algorithme en fonction des informations personnelles divulguées par l’usager ainsi que de l’historique des activités (Heilweil, février 2020).

Face à un profil proposé, la personne a deux choix qui s’offrent à elle : « swipe » à droite pour démontrer son intérêt, ou « swipe » à gauche pour passer au prochain profil (Heilweil, février 2020). Bien sûr, le modus operandi varie selon le site de rencontre, mais généralement, les candidats auront la chance de créer une connexion romantique lorsque les deux auront mutuellement « swipe » à droite sur leur profil (Heilweil, février 2020). Simple non? La réalité derrière les sites de rencontres démontre que leur succès n’est pas attribuable à la quantité de « match » qui ont trouvé l’amour, mais bien grâce à l’engagement usager.

La stratégie marketing du leader de l’industrie : Tinder 

Et si je vous disais que comme pour la plupart des sites de rencontres, les usagers qui naviguent sur Tinder dans l’espoir de rencontrer leur âme sœur sont bien plus profitables que ceux qui sont parvenus à trouver l’amour. Bien que cela puisse sembler contradictoire à première vue, l’environnement de Tinder est conçu dans le but de garder les utilisateurs actifs, plus longtemps (Medium, janvier 2024). Une grande partie de leur stratégie marketing vise donc à rendre chaque interaction plus engageante grâce à plusieurs fonctionnalités comme le « Super Like » ou la création de communautés (Medium, janvier 2024).

La performance de Tinder depuis son entrée sur le marché des sites de rencontres en 2012 est également attribuable à leur capacité à aller rejoindre de nouveaux utilisateurs avec le référencement naturel (Medium, janvier 2024). En effet, Tinder ne néglige pas l’importance stratégique que représente le SEO pour maintenir leur succès dans l’industrie auprès d’un plus large éventail d’usagers. Même en dehors de l’algorithme de Tinder, le chef de file des sites de rencontres a réussi à créer une relation forte avec ses membres grâce à du contenu de marque de qualité et des collaborations engageantes.

Comment l’algorithme peut-il devenir notre allié dans le monde du online dating ?

Bien que nous ne sachions pas tout sur l’algorithme des différentes plateformes, il est indéniable que leur présence sur les sites de rencontres marque l’arrivée d’une panoplie d’autres outils technologiques.  L’intelligence artificielle entre autres, permet d’optimiser l’algorithme et donc d’améliorer l’expérience usager de différentes manières. Pour commencer, l’IA permet une analyse plus précise des préférences et des caractéristiques de chaque individu, ce qui maximise les chances de « match » (Khalatian, mars 2023). Le site de rencontre Hinge, par exemple, adopte une approche marketing différente de Tinder avec leur slogan « l’application destinée à être supprimée » (Hinge). En effet, Hinge combine son algorithme de recommandation à l’IA afin de maximiser la probabilité de succès (Hinge).

Pour continuer, l’intégration de l’IA sur les sites de rencontres offre une piste de solutions pour certains enjeux de sécurité grandement présents en ligne. En d’autres mots, celle-ci permettrait de réduire significativement la quantité de faux profils et de comportements indésirables, des facteurs qui nuisent grandement à l’expérience des usagers (Khalatian, mars 2023). Finalement, plusieurs fonctions de l’IA comme des suggestions de conversations « brise-glace » peuvent transformer la manière dont les personnes interagissent entres elles (Khalatian, mars 2023).

Algorithme Hinge

Les limites de l’algorithme de l’amour

Bien que jusqu’à présent dans cet article, l’algorithme semble être un outil technologique infaillible, plusieurs recherches en démontrent le contraire. En effet, comme dans bien d’autres secteurs, les enjeux éthiques et les nombreux biais reliés à l’utilisation d’un algorithme viennent remettre en question sa place sur les sites de rencontres (Khalatian, mars 2023). Dès lors de l’inscription sur un site de rencontre, une tonne d’information personnelle est directement partagée à la banque de données. Ces informations peuvent contenir des renseignements plus sensibles de biaiser votre visibilité ou celle des autres sur le site de rencontre. Notamment, l’orientation sexuelle d’une personne semble être une variable limitant la capacité de l’algorithme à suggérer des « matchs » potentiels puisque celui-ci ne possède pas suffisamment de données sur certains groupes (Khalatian, mars 2023).

Bien sûr, il est également important de mentionner les risques que peut représenter le partage de nos données à ces sites de rencontres. La récolte et le partage de données privées sur les sites de rencontres ont laissé place à plusieurs abus de la part de certaines compagnies, qui ont utilisé ou vendu l’information de ses membres pour des motifs parfois douteux (Khalatian, mars 2023).

Conclusion

Pour revenir à la question de départ : l’algorithme des sites de rencontres est-il en notre faveur pour trouver l’amour? Après avoir dressé un portrait du fonctionnement de l’algorithme et de ce qu’il implique pour l’expérience d’usager, la réponse à cette question reste partagée. Cependant, pour les utilisateurs actuels ou futurs sur les sites de rencontres, il est important de comprendre le rôle que joue l’algorithme et de reconnaitre ses limitations afin de mettre toutes les chances en notre faveur pour trouver l’amour.

Bibliographie

Heilweil, Rebecca (14 février 2020). « Tinder may not get you a date. It will get your data. » (billet de blogue), VOX. Récupéré de https://www.vox.com/recode/2020/2/14/21137096/how-tinder-matches-work-algorithm-grindr-bumble-hinge-algorithms

Hinge. AI at hinge/ Our Principles, Hing. Récupéré le 17 mars de https://hinge.co/ai-principles

Khalatian, Igor (17 mars 2023). « Matchmaking 2.0: How AI Is Revolutionizing Online Dating » (billet de blogue),  Forbes. Récupéré de https://www.forbes.com/sites/forbestechcouncil/2023/03/17/matchmaking-20-how-ai-is-revolutionizing-online-dating/?sh=5988c49145e8

Sean (31 janvier 2024). « Tinder’s Digital Marketing Strategies: Mastering Online Dating » (billet de blogue), Medium. Récupéré de https://medium.com/@seanglatzer/tinders-digital-marketing-strategies-mastering-online-dating-5cf6956e7f4d1

Picture of slavichlea

slavichlea

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique