Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Les nouveaux Canadiens

Nick Suzuki (14) et Cole Caufield (22).

De nos jours, le nombre d’utilisateurs quotidiens sur les réseaux sociaux augmente de façon fulgurante. Alors que nous sortons de la pandémie, plusieurs organisations tentent de trouver une nouvelle façon de faire des revenus et d’attirer l’attention, surtout dans le monde du sport. Que ce soit par des influenceurs ou des campagnes publicitaires sur TikTok, Instagram et Twitter, nos équipes locales, comme les Canadiens cherchent à vous interpeler sur vos téléphones intelligents.

Prenons l’exemple des Canadiens de Montréal. Auparavant, la Sainte-Flanelle n’était pas la plus présente sur les réseaux sociaux. Alors que plusieurs autres équipes de la LNH commençaient à interagir avec les partisans sur les différentes plateformes, comme les Hurricanes de la Caroline ou les Prédateurs de Nashville, plusieurs équipes plus établies refusaient de sortir des sentiers battus et d’utiliser ces plateformes pour créer une nouvelle audience qui n’était pas nécessairement là avant.

La nouvelle image des Canadiens de Montréal

Les Canadiens ont toujours eu tendance à retourner vers le passé. En effet, depuis que le Tricolore a quitté le mythique Forum de Montréal, nous faisons toujours référence aux anciens, aux fantômes du Forum. Oui, Ok. Ça fait chaud au cœur de voir les Henri Richard et Yvan Cournoyer de ce monde lever le flambeau devant 21 000 partisans lors de la partie d’ouverture. Oui, c’est émouvant lever sa tête et contempler les multiples chandails retirés au plafond du Centre Bell. Mais alors que les Canadiens sont dans une période difficile, et que la base de partisans est vieillissante, ils se doivent de se créer une nouvelle base: une base plus jeune.

Et comment s’y prendre pour avoir une base de fans plus jeunes et qui idéalisent toujours aussi les joueurs arborant le bleu-blanc-rouge? En se créant une nouvelle image. Nous allons séparer cette technique en deux parties.

1. Terminer dernier, repêcher premier

Alors que les Canadiens sont dans une période difficile en ce moment, ils obtiennent nécessairement un meilleur choix au repêchage l’année suivante. Pour ceux qui ne sont pas des Gerry Rochon du monde du hockey, plus une équipe termine bas dans le classement, plus ses chances de repêcher un bon joueur sont élevées.

Pour les partisans qui ont vécu la coupe de 1993, c’est honteux de ne pas avoir remporté les grands honneurs depuis maintenant 30 ans. Cependant, les plus jeunes s’identifient de plus en plus aux joueurs. Cole Caufield, Nick Suzuki et Kirby Dach sont les nouvelles images de l’équipe. C’est donc une génération de joueurs plus jeunes qui ont un impact sur l’équipe, et ça sourit énormément aux nouveaux partisans. Je me souviens , lors de la saison 2020/2021, lorsque les Canadiens sont allés en finale de la Coupe Stanley. Tout le monde voulaient un chandail de Caufield. Des centaines de personnes l’attendaient à la sortie de son appartement. Le fait d’avoir une équipe plus jeune fait ainsi du meilleur marketing pour l’équipe, principalement sur les réseaux sociaux alors que nous sommes de plus en plus sur les plateformes.

Les Canadiens font d’ailleurs office de cet avantage. De plus en plus, les joueurs qui sont mis de l’avant dans les différents événements. Prenons l’exemple de Nick Suzuki. Le jeune capitaine de l’équipe montréalaise est très présent sur les réseaux sociaux du Canadien. En effet, la photo de couverture du compte Twitter de l’équipe est Nick Suzuki et Cole Caufield. Celui-ci fait également des conférences de presse quotidiennes pour répondre aux questions des médias. Le Canadien le met donc de l’avant afin de créer une connexion spéciale avec la plus jeune génération de partisans.

Brendon Gallagher, Cole Caufield, Nick Suzuki et Joel Edmundson, sur la photo de couverture des Canadiens.

2. #GoHabsGo

#GoHabsGo. #AllezMontréal. #PerdonsPourBédard. Alors que les Canadiens ont une nouvelle base de partisans présente sur les réseaux sociaux, pour accroître son nombre d’abonnés et sa présence sur les fils des utilisateurs, ils ont recours à des mots-clics. En effet, ces mots-clics permettent aux différentes entreprises de créer un espace où toutes les publications tournent autour de ce qu’ils veulent. Par exemple, les Canadiens utilisent le #GoHabsGo pour créer un environnement où tous les messages sont à propos de leur équipe, comme sur leur page Twitter. ((1) Canadiens Montréal (@CanadiensMTL) / Twitter)

La biographie du compte Twitter des Canadiens de Montréal

Il est de plus en plus crucial de faire un effort pour augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux. Tout le monde est en ligne. Tout le monde a son opinion et la partage avec ses abonnés. Il est donc important pour les Canadiens d’avoir une solide base d’abonnés afin de passer un message et de la publicité à un plus grand nombre d’internautes.

Au moment où j’écris ce texte, l’équipe montréalaise a plus d’1.6M d’abonnés sur Twitter. Ce nombre est l’un des plus élevés de la ligue et permet donc au Tricolore de faire de la publicité gratuite à un très grand nombre de personnes. À titre de comparatif, les Coyotes de l’Arizona, une autre équipe de la LNH, ont 400 000 abonnés. C’est plus de 4x moins que la Sainte-Flanelle, ce qui est un désavantage comparé aux autres équipes de la ligue. Ce n’est pas pour rien qu’ils jouent présentement dans un aréna universitaire de 5000 places!

Autour de la ligue

Il suffit uniquement d’un simple petit ratio statistique afin de prouver l’importance de l’implication des équipes sur les médias sociaux. En effet, j’ai fait l’exercice pour vous. En cherchant la valeur marchande de chaque équipe ainsi que leur nombre d’abonnés sur Twitter, j’ai pu en arriver à une conclusion: plus une équipe a une grande valeur, plus elle s’implique sur les réseaux. Oui, ça peut paraître banal. Les équipes les plus connues ont une plus grande valeur. Mais en regardant de plus près, nous pouvons voir que plus une équipe se voit avoir un gain d’abonnés, plus sa valeur augmente également.

Prenons l’exemple des Devils du New Jersey. Évoluant dans la ville de Newark, près de New York, ils sont l’équipe mal-aimée de la région de la Grosse Pomme. En effet, ils sont en concurrence dans le marché avec les Rangers de New York, l’équipe avec la plus grande valeur, et les Islanders. Entre 2012 et 2020, alors que l’équipe suffoquait beaucoup après le départ de Martin Brodeur, le nombre de spectateurs a considérablement chuté. L’équipe était au bas du classement et comptait des foules de moins de 10 000 spectateurs pour la majorité des parties.

Ils ont donc décidé de plus s’investir sur les réseaux. Écrire à des partisans. Faire des blagues sur Twitter. Ils ont tellement eu un succès grâce à leur marketing numérique que la valeur de l’équipe a augmenté énormément, se classant maintenant dans le 50e centile (Statista) des équipes de la LNH. L’équipe a fait un bond considérable, alors qu’il s’agit de la 6e équipe avec la plus forte croissance de valeur dans les 5 dernières années.

Conclusion

La présence des équipes sportives sur les réseaux sociaux est donc très importante de nos jours. Les équipes se doivent de s’impliquer auprès de ses partisans. C’est de plus en plus le cas, comme chez les Hurricanes. Ceux-ci font des célébrations après les victoires. Utilisent des mot-clics propres à leur image (The Storm, LetsGoCanes). Alors que la base de partisans est vieillissante, ils se doivent de s’impliquer plus avec les jeunes, qui se retrouvent beaucoup sur les réseaux sociaux.

Bibliographie

Canadiens de Montréal. (s. d.). Twitter. Consulté le 20 mars 2023, à l’adresse https://twitter.com/CanadiensMTL

Statista. (2022, 18 octobre). NHL teams – number of Twitter followers 2022. https://www.statista.com/statistics/243070/twitter-followers-of-national-hockey-league-teams/

NHL franchise value by team 2021 | Statista. (2022, août 12). Statista. https://www.statista.com/statistics/193732/franchise-value-of-national-hockey-league-teams-in-2010/

Bhasin, H. (2019, 18 octobre). What is Sports Marketing ? Explained and discussed in details. Marketing91. https://www.marketing91.com/what-is-sports-marketing-sports-marketing-discussed-in-detail/#:~:text=Sports%20marketing%20refers%20to%20promoting%20goods%20and%20services,revenue%20from%20the%20public%20interest%20that%20is%20generated.

Colman, Z. (2023, 26 janvier). What Is Sports Marketing ? Guide on Marketing Sports. Creatitive. https://creatitive.com/what-is-sports-marketing/

Contributeurs aux projets Wikimedia. (2023, 16 janvier). Canadiens de Montréal. https://fr.wikipedia.org/wiki/Canadiens_de_Montr%C3%A9al

Pour plus d’articles sur le Marketing numérique, veuillez visiter la page de:

Digital.hec.ca : Les nouveaux Canadiens

Picture of prattcharlesantoine

prattcharlesantoine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique