désinformation et médias sociaux

La pandémie de COVID-19 nous l’aura montré, les fausses informations sont partout.

Variant plus contagieux ou pas, port du masque inutile ou indispensable, l’eau de javel comme médicament? Vous avez souvent vu passer ce genre de commentaires si vous êtes présents sur les médias sociaux. Dénouer le vrai du faux n’est pas toujours simple, et on peut vite se retrouver submergé par des informations contradictoires et ne plus savoir qui croire.

DÉSINFORMATION ET MÉSINFORMATION 

Il est important de faire la distinction entre désinformation et mésinformation.

D’abord, la désinformation vise à tromper l’opinion publique dans le but de protéger des intérêts personnels ou d’influencer les gens, en utilisant différentes techniques de communication.

D’un autre côté, la mésinformation concerne des informations transmises par le biais de médias de masse ou médias sociaux, considérées vraies par la personne qui les transmet, mais les faits sont en réalité déformés ou erronés.

Ce n’est donc pas une tâche facile de vouloir s’informer sans lire les informations les plus absurdes de la toile.

En effet, la facilité d’accéder à des informations sur le web peut avoir des effets néfastes. L’accessibilité et le pouvoir de partage des différents médias sociaux jouent en la faveur de la désinformation. Tout le monde peut se permettre d’écrire tout et n’importe quoi, de commenter, de partager. Cela peut vite être hors de contrôle et amener à une grande confusion.

Que ce soit pendant les élections présidentielles américaines ou la crise de COVID, les avis ont différé et on a vu des communautés de personnes se former, croyant au complot et assurant que les informations transmises par  les médias officiels étaient fausses.

Une fois tombé sur ce genre de page, composé de fausses déclarations et d’avis bien tranchés, c’est parfois dur de s’en défaire et on tombe alors dans une spirale, et on ne pense pas forcément à aller chercher d’autres sources pour s’assurer que tout ce qu’on lit est bien vrai. De ce fait, on peut parfois comprendre  la conviction de certaines personnes à diffuser ce qu’elles considèrent être la vérité.

La liberté d’expression a été mise à l’épreuve par certains réseaux comme Facebook, qui a effectué des contrôles pour limiter la désinformation  lors des élections présidentielles américaines en 2020. Certains groupes relayant de fausses allégations et accusations ont été bloqué. Twitter a aussi pris  certaines mesures, en indiquant sous certaines publications que la source n’était peut-être pas sûre pour lutter contre la désinformation.

QUELQUES CONSEILS POUR ÉVITER DE SE FAIRE AVOIR

Si vous voulez rester informer sur les médias sociaux, il vaut mieux garder les éléments suivants en tête:

1- Toujours vérifier la source et remonter  à l’origine de l’information: si ce que vous lisez a été repartagé, assurez-vous de vérifier d’où l’information provient 

2-Concerter plusieurs sources sûres pour s’assurer que l’information est légitime (les pages de journaux sur les médias sociaux, des sources certifiées)

3-Faire attention aux images, qui peuvent être récupérées et utilisées hors contexte

Alors, vérifiez que la page d’informations que vous suivez n’est pas biaisé, et que la photo virale que vous avez vu passer sur Facebook à propos d’une manifestation a réellement été prise la bas.

 

BIBLIOGRAPHIE

La désinformation et les médias sociaux, le couple qui inquiète. (30 Janvier 2021). Récupéré le 14 Mars 2022 depuis Le Devoir : https://www.ledevoir.com/opinion/idees/594300/la-desinformation-et-les-medias-sociaux-le-couple-qui-inquiete

‌Leloup, D. (6 Novembre 2020). Elections américaines : Facebook et Twitter renforcent leur modération. Récupéré le 14 Mars 2022 depuis Le Monde.fr : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/11/06/elections-americaines-facebook-et-twitter-renforcent-leur-moderation_6058770_4408996.html

‌Hills, T. (2021). Réseaux sociaux : les ressorts de la désinformation. Récupéré le 14 Mars 2022 depuis  Pourlascience.fr : https://www.pourlascience.fr/sd/informatique/reseaux-sociaux-les-ressorts-de-la-desinformation-21770.php

Radio-Canada. (30 Octobre 2020). Le fondateur de Facebook craint des émeutes après les élections américaines. Récupéré le 14 Mars 2022 depuis Radio-Canada.ca: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1745568/mark-zuckerberg-facebook-crainte-emeutes-elections-americaines