Aujourd’hui, Google est connu pour être le plus grand moteur de recherche dans le monde. Plus de 6.9 milliards de recherches sont faites par jour à travers le monde. Il est ainsi devenu un défi de taille pour tout bon marketeur digital de se démarquer de la forte concurrence qui règne dans le monde virtuel. Aujourd’hui, il est clair que tout bon marketeur digital tente du mieux qu’il peut de positionner son site web parmi les éléments de recherches les plus pertinents dans les moteurs de recherches. Seulement, comment fait-on pour s’assurer d’être dans les meilleurs résultats ? Quel est l’algorithme qui opère le tout ? Quels sont les facteurs à considérer ?

L’algorithme Google

L’algorithme utilisé par Google pour opérer son moteur de recherche reste un secret gardé précieusement par Google. Autrement dit, personne ne connaît réellement à 100 % la logique et le fonctionnement derrière l’algorithme. Il est également important de souligner que Google s’assure d’apporter des améliorations continues à son algorithme à travers différentes mises à jour. En 2020, seulement, plus de 4500 changements ont été apporté à l’algorithme en lien aux recherches Google. Néanmoins, il reste que Google a fourni quelques éléments de réponse à ses utilisateurs pour leur permettre de comprendre comment le tout fonctionne. Par ailleurs, les marketeurs digitaux, à force de vouloir propulser leurs affaires, ont réussi à identifier et établir certaines règles pour tenter d’exploiter l’algorithme de Google.

Comment fonctionne l’algorithme de Google ?

Selon Google, les systèmes de classement qui opèrent les requêtes sont constitués de plusieurs algorithmes qui travaillent ensemble pour offrir à l’utilisateur le meilleur résultat possible dépendamment de sa recherche. Cinq points majeurs sont mis de l’avant par Google, soit : le sens de la requête, la pertinence de la page web, la qualité du contenu, la convivialité de la page web et finalement le contexte et paramètres.

Le sens de la requête

Google tentera d’afficher l’information la plus représentative en lien avec la requête effectuée. En d’autres mots, est-ce que la requête est spécifique ou large de sens ? Est-ce que la requête est faite en français, en anglais, en italien ? Ces différents éléments de réponses vont influer sur le résultat obtenu.

La pertinence de la page

À ce niveau, l’algorithme va tenter d’identifier les pages web qui correspondent au mieux à la recherche. Ainsi, est-ce que les mots-clés utilisés se retrouvent dans la page web en question ? Est-ce que des éléments en lien avec votre recherche que ce soient des photos ou encore des vidéos se retrouve dans la page web en question ? Ces éléments sont mesurés à l’aide de différents signaux qui permettent aux algorithmes de trouver le meilleur résultat possible.

La qualité du contenu

Bien que l’algorithme tente d’identifier les pages web qui correspondent au mieux à la recherche ; il faut cependant qu’il identifie ceux qui sont de la meilleure qualité possible. Ainsi, est-ce que la page web est visité par la majorité des personnes qui font une requête similaire ? Est-ce que l’information présentée sur la page web provient de sources fiables ? En soit, l’algorithme s’assure que la page web trouvé correspond à la requête, mais qu’elle contient également de l’information de qualité.

La convivialité de la page web

L’algorithme s’assure également de présenter des pages web qui présente une expérience utilisateur de qualité. Ainsi, l’algorithme va s’assurer qu’il est facile de naviguer dans la page web en question, qu’elle est disponible pour tout type d’appareils, qu’elle performe à un niveau respectable que ce soit au niveau de la vitesse de chargement, de la réactivité de la page, etc.

Contexte et paramètres

Finalement, le dernier élément pertinent qui vient influer sur les résultats d’une recherche Google est toute information personnelle en lien avec l’individu en question qui lance une requête soit : son historique de recherche, sa location, etc. Ce sont des données qui sont propres à chaque individu.

Les facteurs de classement

Les facteurs de classement sont tous les critères appliqués par Google lors de l’évaluation des pages pour décider du meilleur ordre de résultats pertinents à renvoyer pour une requête de recherche. On fait référence à trois éléments pour tenter d’expliquer les facteurs de classement soit : les facteurs de classement hors page, les facteurs de classement sur la page et les facteurs de classement technique.

Les facteurs de classement hors page

Les facteurs de classement hors page sont toutes les actions qu’on prend qui ne concernent pas directement notre page web pour améliorer notre classement sur les moteurs de recherches. Ils comportent majoritairement des stratégies de backlink. Un backlink est un lien hypertexte qui provient d’une page extérieure de votre site web qui vous redirige vers votre propre site web.

Les facteurs de classement sur la page

Les facteurs de classement sur la page consistent en toutes les actions qu’on prend directement sur notre page web pour améliorer notre classement au niveau des recherches. C’est-à-dire tout ce qui est en lien aux mots-clés et la qualité de l’information de notre page web. Quelques exemples seraient la pertinence de notre page web, la méta description, la structure de l’URL, etc.

Les facteurs de classement technique

Les facteurs de classement technique sont tous les éléments qui sont en lien aux performances de la page web comme la vitesse des pages, la convivialité des pages, etc.

 Les Web Core Vitals

Comme on a pu le voir, il y a plusieurs façons d’améliorer son classement sur les moteurs de recherche que ce soit en apportant des modifications au niveau de ces backlinks, de la qualité de sa page web ou encore au niveau des performances de sa page web. Cependant, il y a un facteur qui semble prendre de plus en plus d’ampleur dans l’algorithme de Google et ce sont les Web Core Vitals.

Les Web Core Vitals est une mise à jour apportée par Google en 2021 à son algorithme de recherche qui permet de quantifier l’expérience utilisateur dans une page web donnée. Les Web Core Vitals sont constitués de 3 éléments de mesure : Largest Contentful Paint (LCP)First Input Delay (FID) et Cumulative Layout Shift (CLS). Il mesure la vitesse de chargement de la page web, l’interactivité de la page web et la stabilité visuelle de la page web.

 

L'optimisation de vos Web Core Vitals est primoridale.

En somme, si vous tentez de maximiser votre succès sur le moteur de recherche Google, assurez-vous de maximiser les performances de votre site web sur tous les niveaux.

À votre tour de jouer maintenant !

Sources:

Capper, T. (2022). Core Web Vitals: What next ? Récupéré du https://moz.com/blog/cwv-what-next

Coëffé, T. (2021). Chiffres Google: toutes les statistiques à connaître en 2021. Récupéré du https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-google/#:~:text=20%20milliards%20de%20sites%20sont,(500%20millions%20par%20jour)%20!

Stein. A. (2021). Your Cheat Sheet to Google’s 200 (Known) Ranking Factors. Récupéré du https://blog.hubspot.com/marketing/google-ranking-algorithm-infographic#:~:text=Ranking%20factors%20are%20the%20criteria,is%20necessary%20for%20effective%20SEO.

Walton, P. (2021). Web Vitals. Récupéré du https://web.dev/vitals/

WordStream. (2022). The Top 10 Google Ranking Factors (+How to optimize for them). Récupéré du https://www.wordstream.com/blog/ws/2020/09/09/google-ranking-factors

Google. (2022). How search algorithms work. Récupéré du https://www.google.com/search/howsearchworks/algorithms/