LA RECONNAISSANCE VOCALE : UNE TECHNOLOGIE QUI RÉSONNE À TRAVERS LE MARKETING NUMÉRIQUE

Depuis toujours, l’humain assiste constamment à de nombreuses inventions technologiques. La première technologie à avoir laissé sa marque date d’il y a environ 2,5 millions d’années lorsque, par exemple, le silex est utilisé pour confectionner les plus simples outils en pierre. Aujourd’hui, il est plus commun que quand on fait référence à la technologie, nous avons le réflexe de penser à des inventions plus complexes comme l’ordinateur et l’Internet. De là se développe d’autres technologies tout autant complexes voire encore plus. Dans cet article de blog, la reconnaissance vocale est mise en évidence dans le but de comprendre son importance dans le monde du marketing numérique. Les points abordés vont être les suivants : 1. Une courte histoire de la reconnaissance vocale. 2. Les implications de cette technologie dans le marketing moderne et les bénéfices aux entreprises. 3. Quelques limites.

Reconnaissance vocale des enceintes connectées

QU’EST-CE QUE LA RECONNAISSANCE VOCALE ET QUELLE EST SON HISTOIRE

Également appelée reconnaissance automatique de la parole. Elle est mieux connue sous le nom de reconnaissance vocale. Elle représente une technique informatique qui analyse la voix humaine pour la transcrire sous la forme d’un texte. Celui-ci est alors exploité par une machine pour réaliser diverses tâches. Par exemple, une recherche sur Internet, le lancement d’un programme, ou le pilotage à la voix.

Les premiers travaux entourant la reconnaissance de la voix remontent aux plus tard à l’an 1952. À ce moment-là, le dispositif électronique pouvait reconnaître 10 chiffres. 20 ans plus tard, le VIP100 devient le premier système de reconnaissance vocale à être commercialisé. Il avait une capacité de 32 mots. À l’heure actuelle, les logiciels de reconnaissance de la parole évoluent de manière fulgurante.

LES BÉNÉFICES AUX CONSOMMATEURS ET AUX ENTREPRISES

BÉNÉFICES DE LA RECONNAISSANCE VOCALE AUX CONSOMMATEURS

La reconnaissance vocale tire une grande importance dans le marketing actuel puisqu’elle facilite diverses tâches. Tout d’abord, la fonction peut être intégrée à votre ordinateur, dans une enceinte connectée ou encore, dans la pratiquement tous les téléphones cellulaires. La commande vocale du cellulaire peut être utilisé dans le confort de sa maison tout comme les appareils connectés, mais sa grande utilité est qu’elle peut venir en aide peu importe le moment. La fonction d’écoute à l’aide de mots clés comme « Hey Siri » ou « Alexa » permet de faire une recherche vocale en main libre dans votre auto lorsque vous êtes en route vers le centre d’achat par exemple.

Alexa d'Amazon

 

De plus, la plupart des assistants personnels intelligents sont capable d’assimiler le français et l’anglais. Alexa, l’assistant d’Amazon, offre des interactions en espagnol, en allemand et en Japonais de plus du français et de l’anglais.

 

Sur une base de consommation, l’utilisation des logiciels à reconnaissance par la voix est souvent associée à l’achat de produit. Or, ceux-ci peuvent très bien servir à consommer un service tel qu’une course Uber.

BÉNÉFICES DE LA RECONNAISSANCE VOCALE AUX ENTREPRISES ET COMMENT EN PROFITER

Du point de vue des entreprises, toutes ses capacités sont pertinentes afin de rejoindre le plus de monde possible tout en personnalisant l’expérience client. Il devient alors crucial pour celles-ci de tirer avantage des différentes opportunités des capacités de ces dispositifs à commande vocale ont à offrir. Puis, si on se tourne vers les statistiques du secteur du V-Commerce (commerce vocal), on peut voir que dans la dernière année, 60% des utilisateurs sur mobile ont utilisé la recherche vocale. 44% des utilisateurs d’assistants personnels intelligents commandent des produits à chaque semaine. Des chiffres qui promettent !

Afin de prendre contrôle et bénéficier des opportunités du commerce vocal, les entreprises devraient :

  1. Étudier comment les différents algorithmes de recherche vocale fonctionnent et tenter d’en tirer avantage.
  2. Chercher à identifier quand est-ce que les consommateurs se servent le plus fréquemment de leur commande vocale.
  3. Bosser sur son SEO concernant les recherches effectuées par reconnaissance vocale.
  4. Se pencher vers des réponses utiles plutôt que de mettre l’emphase sur les mots-clés. Le trafic vocal étant de plus en plus important, il représente un facteur important de compétition dans le marché.
  5. Prioriser la recherche sémantique (nous y reviendront dans les limites).
  6. Créer des pages de contenu avec beaucoup d’informations.

QUELQUES LIMITES À CONSIDÉRER

Comme mentionné ci-haut, la sémantique devient un élément dont l’entreprise doit considérer dans son SEO. En effet, il y a une bonne différence entre le langage naturel utilisé par les humains dans leur discours et le langage formel qui est compris et utilisé par les machines. Il faut donc s’attendre à des problématiques d’ambiguïté quant à la compréhension de l’humain par les appareils à reconnaissance vocale. Le langage formel est structuré tandis que certains mots du discours humain peuvent avoir plusieurs sens.

Puis, il y a encore peu de données sur l’expérience utilisateur. Les entreprises ne savent pas précisément dans quel contexte les gens utilisent les commandes vocales et non plus à quel moment de la journée. Est-ce au travail ou dans la douche ? Il faut pouvoir offrir une réponse efficace aux besoins de l’utilisateurs des logiciels.

Bref, même si la reconnaissance vocale à ses limites, elle est pourvue d’une panoplie de bénéfices qui peuvent profiter aux entreprises dans le domaine du V-Commerce et du marketing numérique. La reconnaissance vocale est en plein essor !