Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

S'abonner à l'infolettre

Infolettre

La pollution numérique : l’impact de l’envoi de courriel de masse

L’envoi de courriel de masse est devenu un outil important dans les campagnes de marketing digital. En un clic, il permet de rejoindre un très grand nombre de destinataires, qu’ils soient ciblés ou non. L’objectif est de récolter le plus grand nombre de prospects possibles. Quelques exemples de leader dans ce domaine sont MailChimp ou encore HubSpot. Par contre, il en existe plusieurs autres.

Logo d'entreprise de MailChimp. Un singe sur fond jaune.
*Cette image est une propriété de Mailchimp
Logo d'entreprise de Hubspot.
*Cette image est une propriété de HubSpot

L’envoi de courriel de masse est-il un outil idéal?

À première vue, cet outil semble indispensable à toute campagne marketing puisqu’il génère une grande portée. Toutefois, il présente aussi des points négatifs. Premièrement, cette stratégie a un faible taux de conversion dû au manque de suivi ou de personnalisation des courriels envoyés (Agence Gro, 2022). Toutefois, la pollution numérique causée par l’envoi de courriel de masse est le facteur important à mettre de l’avant. En effet, l’impact environnemental de cette stratégie est beaucoup plus important que les croyances populaires.

Si je comprends bien, un courriel pollue?

En effet, il y aurait 1,8 millions de tonnes de CO2 en moins d’émis si tous les résidents de la France supprimaient leurs courriels inutiles à chaque année. Cela équivaut à 233 659 vols Paris-Sydney. En d’autres mots, il serait évalué qu’en moyenne 140kg de CO2 sont produits par une seule personne en 5 ans si elle ne se débarrasse jamais de ses courriels ce qui correspond à 309L de bouteille d’eau (Girard, 2022). Étant donné que 15 milliards de courriels sont envoyés chaque heure dans le monde, l’impact environnemental de l’envoie de courriel de masse n’est certainement pas à négliger (Stéphane G, 2020).

Visualisation d'un envoi de courriel de masse. Un courriel relié à plusieurs autres.
*Cette image est une propriété de PowerMTA NiNjA

Devrais-je arrêter d’utiliser l’envoi de courriel de masse?

Le but de cet article est de démontrer qu’au contraire des croyances populaires, le digital n’est pas plus écologique que le papier. Les serveurs de données et le digital émettent ce qu’on appelle une pollution numérique. En effet, ces derniers sont responsables de 4% des gaz à effet de serre dans le monde. La problématique étant qu’une majeure partie de nos activités sont maintenant tournées vers le numérique. Ainsi, ces émissions devraient doubler d’ici 2025 (Girard, 2022). De ce fait, un ménage de votre boîte courriel pourrait s’imposer afin de donner un coup de pouce à la planète. De plus, avant de lancer une campagne d’envoi de courriel de masse, il pourrait être intéressant d’évaluer la pertinence de celle-ci. En étant plus conscients de l’impact de cet outil, peut-être que sa consommation deviendra moins récurrente.

Sources:

G, Stéphane. (Mars, 2020). Impact du emailing sur l’environnement. IdFuse. Consulté de : Impact de l’emailing sur l’environnement – idFuse

Girard, E. (Janvier 2022). L’impact du numérique sur l’environnement. Greenmetrics. Consulté de : Impact du numérique : les chiffres clés – Greenmetrics

Gro. (2022). Mass Mailing. Agence Gro. Consulté de: Mass Mailing – Gro (agencegro.ca)

menardalexane

menardalexane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique