Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

deniskatherine

deniskatherine

S'abonner à l'infolettre

Infolettre

La police et les réseaux sociaux

La police et les réseaux sociaux

La police et les réseaux sociaux

 

La police et les réseaux sociaux, devrions-nous être inquiet? Que cela signifie-il pour nous, le public et quels en sont les enjeux?

 

Dans un monde où nous sommes exposés à une controverse sur les réseaux sociaux presque à chaque jour, il est intéressant d’observer comment les réseaux sociaux affectent le travail des policiers et d’en analyser les impacts sur notre communauté.

 

Un moyen de communication

 

La police va utiliser les réseaux sociaux comme moyen de communication privilégié pour de multiples raisons. En effet, c’est sur leurs réseaux sociaux qu’on peut observer des demandes de collaboration pour recueillir des informations, des avis de recherches et d’autres requêtes du genre. Les réseaux sociaux permettent également aux policiers de rejoindre une partie de la population qui est normalement plus difficile à atteindre, c’est-à-dire les adolescents et les jeunes adultes, puisque ceux-ci ne consomment pas vraiment les médias traditionnels.

 

Les réseaux sociaux sont également une excellente plateforme pour faire du contenu de marque et promouvoir leurs bons coups et les causes qui leur tiennent à cœur afin de redorer leur image. De plus, ils peuvent maintenant rester proche avec leur communauté en étant transparent, en répondant à leurs questions, en partageant leurs expériences et aussi en les renseignant sur les coins dangereux à éviter, par exemple.

 

 

Un moyen de faciliter les enquêtes

 

À plusieurs reprises, les policiers et les réseaux sociaux ont fait bonne équipe et ont permis de régler des dossiers plus efficacement et rapidement. Comme mentionné plus haut, il y a beaucoup d’opportunités de collaboration entre les citoyens et la police grâce aux réseaux sociaux.  À vrai dire, les réseaux sociaux ont largement contribué à l’identification des criminels ou des suspects dans des enquêtes, à retrouver des personnes disparues, à contrevenir des cyber crimes et plus encore.

 

Un moyen de tenir pour responsable

 

Il y a un couteau à double tranchant avec la police et les réseaux sociaux. Avec l’omniprésence des téléphones intelligents, il est rendu facile pour quelqu’un de publier une vidéo d’une altercation entre la police et des civils sur les réseaux sociaux. Souvent, ce genre de vidéo est pris hors contexte et le public réagit très fortement. La prolifération d’images et de vidéos compromettants de la police sur les réseaux sociaux amène donc une certaine pression et un stress sur le corps policier de surveiller ses moindres gestes, paroles et mouvements afin d’éviter un malentendu. De l’autre côté, le fait que toutes leurs actions soient prises sous vidéo donne un certain réconfort et assurance pour les citoyens qui ont maintenant le moyen de dénoncer des comportements inacceptables et qui ne seraient pas réfutables face au code déontologique et aux yeux de la loi puisqu’ils ont une preuve tangible. On peut donc dire que les réseaux sociaux amènent de la visibilité sur des enjeux sociaux amenés par les images et vidéos, mais représentent parfois une menace et un obstacle au travail de la police.

 

Nous ne devrions donc pas être inquiets. Au contraire, la police et les réseaux sociaux permettent aux agents de s’adapter au temps moderne de communication, d’apporter un sentiment de proximité et de sécurité chez les citoyens et tient pour responsable les malfaisants, même ceux faisant parti de la police.

 

Sources :

Bachand, Olivier.  https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/547082/police-reseaux-sociaux

Lacroix, Sébastien. https://www.lechodemaskinonge.com/actualites/les-medias-sociaux-au-coeur-des-pratiques-policieres/

Massicotte, Nancy. https://www.lenouvelliste.ca/2014/04/24/medias-sociaux-de-grands-defis-attendent-les-policiers-5c7d10a48b8df10a109fa0bf8f59447d

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique