Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Personne qui présente les nouvelles remplacée par un pantin.
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

La désinformation et le marketing numérique: quels sont les impacts potentiels sur les consommateurs d’aujourd’hui?

Personne naviguant dans la désinformation, sur son cellulaire.

Étant dans une ère numérique, le marketing médiatique fait partie intégrante de nos vies. Même si le marketing est un outil puissant pour augmenter la visibilité des entreprises et rejoindre leur audience cible, celui-ci peut aussi être utilisé de façon malveillante pour propager de la fausse information et de la propagande, afin de tromper les consommateurs. Étant constamment bombardés par des publicités et du contenu sponsorisé, il est primordial, en tant qu’entreprise et consommateurs, d’être à l’affût de ce risque et de prendre des initiatives concrètes afin d’y remédier.

Qu'entend-t-on par désinformation?

Tout d’abord on peut distinguer trois types :

  • La mésinformation : information fausse qui n’est pas partagée dans l’intention de nuire.
  • La désinformation : information fausse qui est délibérément partagée pour porter préjudice.
  • L’information malveillante : information fondée sur des faits réels, utilisée pour porter préjudice.

Celles-ci peuvent prendre différentes formes dans le marketing numérique, telles que de fausses critiques, ou bien de fausses déclarations sur par exemple, une personne, une institution ou encore sur l’efficacité d’un produit. Elles peuvent aussi prendre la forme de publicités trompeuses.

Pourquoi sa consommation est-elle grandissante?

De nombreux facteurs sont à l’origine de l’émergence de la consommation de désinformation numérique, notamment:

 

La popularité croissante des réseaux sociaux: Étant de plus en plus accessible et possédant des mécanismes de viralités tels que des « retweets» et partages se faisant en un clic, la désinformation numérique obtient une distribution accrue.

 

Les jeunes s’informent de plus en plus sur les réseaux sociaux: recherchant une actualité de proximité, des vidéos courts et simples, les nouvelles générations utilisent les réseaux sociaux comme moteur de recherche. Exemptés de sources et souvent diffusées par des créateurs de contenu marketing non-certifiés, la consommation de désinformation est exponentielle.

L’algorithme des plateformes de réseaux sociaux: En effet, utiliser à des fins marketing, l’algorithme est un ensemble de règles abstraites conçus pour montrer aux utilisateurs le contenu le plus susceptible de les engager.  Dans d’autres mots, les messages avec des titres controversés, même s’ils ne sont pas exacts, peuvent être plus susceptibles d’être montrés aux utilisateurs alors qu’ils sont plus susceptibles d’être cliqués, commentés ou partagés. Cela peut créer une boucle où la désinformation prend continuellement de l’ampleur. D’ailleurs, les algorithmes font que les utilisateurs ne voient que le contenu qui confirme leurs croyances et préjugés existants. Cela signifie que les algorithmes peuvent restreindre l’exposition des utilisateurs  à des informations pouvant contredire leurs croyances, ce qui ne peut que amplifier la désinformation.

Les réseaux sociaux agissent comme un «Système de récompenses» : en effet, la véracité et la qualité de l’information ont souvent peu d’importance pour les individus. Si le contenu partagé amène une certaine résonance, tels que des réactions d’amusement, de colère et de perplexité, les consommateurs de désinformations seront davantage motivés à la partager.

Quels sont les dangers?

Perte de confiance des consommateurs et baisse de réputation des entreprises : étant induits en erreur, les consommateurs peuvent devenir méfiants de certaines entreprises. Ils peuvent développer de la frustration et de l’incompréhension face à un produit, un service ou une marque. Ils nuisent ainsi au marketing numérique de l’entreprise en question en baissant leurs ventes et en ternissant leur réputation.

 

Conséquences sur la santé et la sécurité du consommateur : influencés par de fausses allégations, ces derniers peuvent prendre des décisions basées sur du contenu non-fondé. Par exemple, concernant  la prise de la médication et des suppléments. Manipulés par la désinformation, les consommateurs pourraient être portés à investir dans des produits non certifiés et ainsi mettre leur santé à risque.  

 

Altère le bon fonctionnement de la démocratie : La désinformation influence la transparence, l’honnêteté et la liberté des processus électoraux. Le marketing numérique, soutenu par de puissants algorithmes, cible sa diffusion sur des segments de consommateurs prédéterminés  en partageant par exemple du contenu émotionnel qui brime les croyances de la population. Autrement dit, des profils d’ utilisateurs web sont créés et reproduisent un portrait plus ou moins précis de leurs personnalités. Des opinions politiques peuvent en être déduites et plus le profil est détaillé, plus il vaut cher sur le marché. Les entreprises vendent ces profils et ils peuvent être utilisés pour manipuler les consommateurs lors d’élections. Cela peut créer de la méfiance et dénigrer les institutions. Par exemple, Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) a soulevé qu’une « fake news » avait 70 % de chances supplémentaires d’être retweetée qu’une information vérifiée et qu’elle se répandait jusqu’à 6 fois plus rapidement.

Quoi faire pour lutter contre la désinformation numérique?

Arrêter la désinformation!

1. Les consommateurs devraient toujours faire leurs propres recherches, chercher plusieurs sources d’informations et s’assurer qu’elles soient fiables avant de prendre une décision d’achât. Ils doivent aussi vérifier le lien de la source, le profil de l’annonceur et utiliser des sites de vérification, tel que Habilosmédias, devrait être priorisé.

 

2.     Une solide éducation concernant la fausse information dans les médias numérique est vitale dans les écoles. Avec l’utilisation des réseaux sociaux qui s’intensifie et qui commence de plus en plus jeune, les enseignants doivent être bien informés et doivent éduquer les élèves sur ce danger. Il est aussi primordial d’être conscient des tactiques de marketing que les entreprises utilisent pour manipuler les perceptions des consommateurs, telles que les fausses critiques ou les publicités trompeuses, afin de ne pas se faire entourlouper.

 

3.    Protéger sa vie privée avant tout afin d’éviter que les entreprises se basent sur vos données  et utilise le marketing numérique pour vous manipuler et vous influencer.

 

4.   Les entreprises, de leur côté, se doivent d’adopter des pratiques éthiques et transparentes et s’assurer que les informations dans leurs publicités soient véridiques et exactes.

 

5.  Finalement, les consommateurs doivent si possible corriger l’information, et surtout ne pas la partager.

Avec l’essor des médias sociaux et d’internet tout comme leur rôle omniprésent dans nos vies, la désinformation numérique devient une menace imminente à notre société. Ses répercussions néfastes doivent à tout prix être considérés et des actions concrètes doivent être réalisés. La lutte contre la désinformation nécessite un grand engagement envers la vérité et une volonté de remise en question de nos propres préjugés.  Cependant, il est important de mentionner, que même si travailler ensemble, en tant que consommateurs, favoriserait la croissance d’une sphère publique digne de confiance, qu’un poids significatif de cette responsabilité tombe aussi sur les épaules des réseaux sociaux. Des initiatives tels que des implantations de système de vérification et de contrôle de contenu doivent au plus vite être mise en place, afin d’assurer l’intégrité intellectuelle des plateformes ainsi que leur pérénnité.

 

Gentina, Elodie (2021). « Snapchat, TikTok, Twitter, YouTube… Comment les 18-25 ans s’informent-ils? », Le journal du dimanche, Médias, récupéré de https://www.lejdd.fr/Medias/snapchat-tiktok-twitter-youtube-comment-les-18-25-ans-sinforment-ils-4076485
Gouvernement du Canada (2023). La désinformation, Récupéré de https://www.canada.ca/fr/campagne/desinformation-enligne.html?utm_campaign=csec-ctsc-online-disinformation-22-23&utm_medium=sem&utm_source=ggl&utm_content=ad-text-fr&utm_term=d%C3%A9sinformation&adv=2223-347551&id_campaign=19671321244&id_source=145602097363&id_content=647870527628&gclid=CjwKCAiAmJGgBhAZEiwA1JZolj8bziUrgcZrskOFt-MCaT0Lu6ZJv2dgOSGpQQxzCsOJm_vh-k_udhoCrJIQAvD_BwE&gclsrc=aw.ds
Lalous, Philippe(2018). «Pourquoi les «fake news» menacent la presse (et la démocratie),Le soir, récupéré de https://www.lesoir.be/189401/article/2018-11-11/pourquoi-les-fake-news-menacent-la-presse-et-la-democratie
Ledrue,sylvestre (2020),« 3 conseils pour contrer la désinformation», Journal du net, récupéré de https://www.journaldunet.com/media/publishers/1490977-3-conseils-pour-contrer-la-desinformation/
Lee Myers, Steven (2022). « Comment les médias sociaux amplifient la désinformation », Lapresse, affaires. Récupéré de https://www.lapresse.ca/affaires/medias/2022-10-15/comment-les-medias-sociaux-amplifient-la-desinformation.php
Le matin (2022). «Essor de la désinformation : voici les causes et les dangers selon la présidente de la HACA», récupéré dehttps://lematin.ma/express/2022/essor-desinformation-voici-causes-dangers/384994.html 
Roy, Florentin (2023). «Réseaux sociaux : un système de récompense favorisant les Fake News», Youmatter,web et digital, récupéré de https://youmatter.world/fr/reseaux-sociaux-systeme-recompense-fake-news/
Russier,Elsie (2020), «Santé et alimentation : une désinformation mondiale lucrative»,le centre d’éducation aux médias et à l’ informations ,récupéré de https://www.clemi.fr/fr/ressources/nos-ressources-pedagogiques/ressources-pedagogiques/sante-et-alimentation-une-desinformation-mondiale-lucrative.html
 
 
Picture of joncasjasmine

joncasjasmine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique