Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Une image d'un téléphone portable posé sur un ordinateur portable avec le logo reconnaissable d'OpenAI affiché sur l'écran de l'ordinateur. L'écran du téléphone portable affiche un fond noir vide sans contenu ni applications visibles. Cela représente le IA marketing
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

L’IA, LA SOLUTION MARKETING MIRACLE?

« L’intelligence artificielle ne remplacera pas les marketeurs, mais les marketeurs qui utilisent l’AI remplaceront les marketeurs qui ne l’utilisent pas. »

Pourquoi parle-t-on autant de l’IA?

L’intelligence artificielle est indéniablement un sujet chaud, brûlant même, depuis quelques mois. Après le raz-de-marée des NFT, BTC et ETH, c’est au tour des lettres A et I de se retrouver sur toutes les lèvres, tous les articles de journaux, toutes les présentations PowerPoint des cours universitaires. Ce billet de blog n’en fait visiblement pas exception! (Si vous voulez sauter aux utilités et limitations de l’IA, c’est par ici)

Pourtant, ce n’est pas un nouveau sujet, et on tend à l’oublier. En effet, on parlait déjà de cerveau artificiel dans les années 50, notamment grâce aux travaux de Turing, de Neumann et de McCarthy, pour n’en nommer que quelques-uns. Depuis, cette technologie ne cesse de se développer, et s’est incrustée progressivement – et assez subtilement – dans un vaste éventail d’industries. Cela fait maintenant plus d’une décennie qu’elle occupe une forte présence dans des domaines tels que celui de la finance, de la santé, du transport, du jeu-vidéo et de l’énergie.

Alors pourquoi en parle-t-on autant aujourd’hui? Bien sûr, l’intelligence artificielle est plus performante que jamais, mais là n’est pas tout. Elle est surtout plus accessible que jamais. Grâce aux outils comme ChatGPT, Dall-E, Conch-AI, Lalal et Copy-AI, chacun peut maintenant profiter de ses bienfaits, et non seulement assister à la grandeur et à la rapidité des avancées, mais également y prendre part.

Des questionnements sur l’IA marketing

Mais avec toute innovation vient une part non-négligeable de remise en question. Est-ce que l’IA va rendre nos emplois désuets et obsolètes? Va-t-on réussir à combattre l’utilisation de l’IA dans les écoles? Comment réussirons-nous à distinguer l’artificiel de l’organique?

Le domaine du marketing est touché de plein fouet par le développement de cette technologie, particulièrement au niveau du marketing numérique dont l’analyse des données et l’optimisation de campagnes peuvent grandement bénéficier de telles automatisations. Il est donc nécessaire, en tant que marketeur, de se demander si l’intelligence artificielle est réellement la solution miracle.

Avant tout, une courte définition de l’intelligence artificielle est de mise. L’IA est une technologie qui permet aux machines d’apprendre à partir de données et d’améliorer leurs performances sans l’intervention explicite d’humains. Dans le marketing, on peut penser à l’utilisation d’algorithmes et de l’apprentissage machine pour automatiser des tâches, analyser rapidement de grandes quantités de données et diffuser des messages marketing personnalisés.

L’IA en chiffres

L’intelligence artificielle est déjà bien présente dans le domaine du marketing. Selon une étude de Statista, plus de 80 % des experts de l’industrie intègrent une certaine forme d’IA en marketing numérique. La valeur du marché mondial de cette dernière atteindra plus de 107 milliards de dollar d’ici cinq ans, soit quatre fois sa valeur actuelle. Businessolution affirme aussi que les compagnies implémentant des outils marketing d’IA voient déjà une augmentation de leads qualifiés de 451%.

Au niveau de son impact sur les emplois, cependant, les études sont mitigées. Certaines d’entre elles affirment que l’AI créera de nouveaux postes, comme analyste de données et ingénieur en intelligence artificielle, et d’autres concluent qu’une grande proportion des postes actuels deviendront obsolètes et facilement reléguable à notre contrepartie digitale.

Discussion sur l’IA, avec l’IA

Pour approfondir la réflexion sur l’utilisation de l’intelligence artificielle en marketing numérique, voici un extrait d’une discussion réalisée en partie grâce à l’IA dans un format de podcast.

Cette conversation a été générée par la commande suivante sur ChatGPT: « Nous allons créer un podcast ensemble. Tu seras mon interlocutrice, et tu t’appelleras Catherine, une spécialiste en marketing. Nous allons discuter ensemble de l’utilisation de l’intelligence artificielle en marketing, en commentant les avantages et les limitations de celle-ci. Je te poserai des questions, et tu dois y répondre de façon naturelle ». Le vidéo de Catherine a été généré par D-ID Studio.

Utilités de l’IA marketing

1. Automatisation

Tout d’abord, l’un des avantages les plus significatifs qu’apporte l’IA aux spécialistes marketing est l’automatisation des tâches routinières, telles que l’analyse des données et l’établissement de rapports. Jusqu’à tout récemment, ceux-ci devaient collecter et analyser manuellement des données provenant de diverses sources, telles que les médias sociaux, les sites web et les bases de données clients, un processus long et sujet à erreurs. Les algorithmes d’apprentissage automatique peuvent automatiser une grande partie de ce processus, permettant aux marketeurs de se concentrer sur des tâches de plus haut niveau, comme la stratégie et le travail de création.

2. Modélisation prédictive

Ensuite, l’IA a un énorme impact sur le marketing grâce à la modélisation prédictive. Celle-ci consiste à utiliser des données pour établir des prédictions sur les tendances et les comportements futurs. Autrefois, il s’agissait d’une tâche complexe, subjective et fastidieuse qui nécessitait une grande équipe d’analystes de données. L’intelligence artificielle permet d’obtenir des prévisions plus précises sur le comportement des clients et les tendances du marché en une fraction de temps, ce qui offre aux marketeurs un insight très utile quant à la prise de décision.

3. Création de contenu

En troisième lieu, L’IA peut être utilisée pour la création et l’optimisation de contenu. Certaines entreprises ont recours à des outils comme ChatGPT et Dall-E pour générer des descriptions de produits, des messages sur les médias sociaux, des images personnalisées, des articles de blog et bien plus. Ces outils utilisent le traitement du langage naturel pour analyser les données et générer du contenu optimisé pour des canaux et des publics spécifiques. Les marketeurs peuvent ainsi économiser beaucoup de temps et d’efforts, tout en améliorant la pertinence de leur contenu.

Finalement, il existe une multitude d’autres utilisations possibles de l’intelligence artificielle à des fins marketing. On peut penser aux agents conversationnels sur les sites de commerce électroniques (chatbots), à l’optimisation des résultats de commandes vocales, à la réalité virtuelle et augmentée à des fins d’expérience usager et à la tarification dynamique, par exemple. Les possibilités sont vastes, et ne cessent de se multiplier. Cependant, il est important de garder un œil critique quant à l’utilisation de l’IA en marketing, car celle-ci n’est évidemment pas exempte de limitations.

Limitations de l’IA marketing

1. Créativité

En effet, l’une de ses principales limites est son incapacité à reproduire la créativité humaine. Bien qu’elle soit excellente pour automatiser les tâches routinières et faire des prédictions basées sur des données, elle n’est pas capable de penser « hors de la boîte » ou de trouver des idées réellement originales. Les marketeurs devront toujours user de leur propre imagination et intuition pour mettre au point des campagnes et des stratégies innovantes.

2. Dépendance aux données

De plus, l’intelligence artificielle dépend des données. Bien que celles-ci soient primordiales en marketing, elles ne déterminent pas à elles seules le comportement des consommateurs – qui sont complexes, souvent irrationnels, et dont le comportement peut être influencé par une multitude de facteurs que les données ne peuvent pas toujours détecter. À titre d’exemple, un consommateur pourrait très bien choisir d’acheter un produit en raison de son emballage, de l’identité de sa marque ou de son attrait émotionnel, même si les données indiquent qu’il devrait choisir un tout autre produit grâce à ses caractéristiques et à ses avantages. Les marketeurs devront toujours s’appuyer sur leur propre compréhension du comportement et de la psychologie des humains pour élaborer des campagnes et des stratégies efficaces.

3. Propriété intellectuelle

La propriété intellectuelle et le plagiat sont des sujets qui sont parfois négligés quand on discute de l’utilisation de l’IA à des fins marketing. D’un côté, les algorithmes s’appuient sur des bases de données et des modèles déjà existants, ce qui peut parfois conduire à la copie involontaire de matériel qui n’appartient pas à l’entreprise. Il pourrait vraisemblablement en résulter des accusations de violation de droit d’auteur, ce qui vient bien sûr avec à son lot de problèmes juridiques. D’un autre côté, à une ère où la qualité du contenu est la caractéristique la plus importante pour bien se positionner dans les engins de recherche, il va sans dire que la rédaction artificielle de contenu pourrait nuire aux performances des campagnes. Finalement, des remises en question d’un point de vue éthique ont lieu d’être lorsqu’une entreprise utilise du contenu qu’elle ne crée pas elle-même à des fins commerciales.

À retenir sur l’IA marketing

« L’intelligence artificielle ne remplacera pas les marketeurs, mais les marketeurs qui utilisent l’IA remplaceront les marketeurs qui ne l’utilisent pas. »

L’IA n’est pas la solution marketing miracle. Elle possède de nombreuses limitations, telles l’absence de créativité, la dépendance aux données et la propriété intellectuelle. Elle ne nous remplacera pas, du moins pas tout de suite.

Cependant, c’est l’outil qui risque d’être le plus précieux dans notre boîte à outil. L’IA offre un large éventail de possibilités dont les avantages sont, à plusieurs point-de-vue, révolutionnaires. Il faut donc apprendre à l’utiliser, être capable d’en tirer le maximum et, surtout, être à l’affût des avancées de la technologie. C’est le seul moyen de ne pas manquer le bateau, qui, dans notre domaine, avance vite et n’attend pas.


SOURCES

CODEDEISGN. (2022) “Will AI replace Digital Marketers? How is technology changing the future of this industry?”. Codedesign.org. Récupéré de https://codedesign.org/will-ai-replace-digital-marketers-how-technology-changing-future-industry

CONSEIL DE L’EUROPE. «Histoire de l’intelligence artificielle». Conseil de l’Europe. Récupéré de https://www.coe.int/fr/web/artificial-intelligence/history-of-ai

DENCHEVA, Valentina. (2023). “Market value of artificial intelligence (AI) in marketing worldwide from 2020 to 2028”. Statista.com. Récupéré de https://www.statista.com/statistics/1293758/ai-marketing-revenue-worldwide/#:~:text=AI%20is%20deeply%20embedded%20into,into%20their%20online%20marketing%20activities.

MISZCZAK, Patryk. (2023). “AI Marketing Statistics 2023 (Adoption, Use Cases, Market Size)”. Businessolution.org. Récupéré de https://businessolution.org/ai-marketing-statistics/

PITTALUGA, Matteo. (2023). “Will Artificial Intelligence Change The World Of Digital Marketing Forever?”. Forbes.com. Récupéré de https://www.forbes.com/sites/forbesbusinesscouncil/2023/02/08/will-artificial-intelligence-change-the-world-of-digital-marketing-forever/?sh=33a1e72230ef

reddythomas

reddythomas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique