Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Hashtags Instagram : toujours pertinent en 2022?

Et comment en optimiser l’utilisation au bénéfice de notre engagement.

Si l’on recherche cette question sur Internet, la réponse apparait unanime : les hashtags Instagram, ou mots-dièse, sont un outil indispensable pour créer de l’engagement et pour agrandir considérablement la portée de nos publications.

Cela semble en effet logique, mais est-ce toujours aussi vrai plus de 10 ans après leur apparition sur Instagram? Spoiler alert : ce ne l’est pas!

Comment fonctionne un hashtag

Avant tout, il est essentiel de rappeler qu’un hashtag est une combinaison de lettres et de chiffres précédée par un dièse (#marketing, pas exemple). Lorsqu’ajouté dans la description d’une publication, celui-ci permet de la catégoriser sous un certain thème.

Toutes les publications contenant un même mot-dièse sont réunies et accessibles par quiconque en fait la recherche. Cela permet aux publications de se faire trouver par toutes les personnes intéressées par la catégorie en question, sans que celles-ci aient besoin d’être abonnées au profil du créateur. Il est également possible de suivre un hashtag pour voir dans notre fil d’actualité toutes les publications qui le mentionnent.

Une suite logique

Ainsi, la logique voudrait qu’en ajoutant un maximum de mots-clés sous une publication, sa visibilité serait accrue, et ce, au bénéfice de son engagement. En effet, plus de hashtags permettrait à plus de personnes de découvrir et d’interagir avec celle-ci.

Cela a longtemps été le cas. D’ailleurs, Instagram a décidé de limiter à 30 le nombre de mots-dièse par description pour empêcher certains utilisateurs de prendre avantage de ce puissant outil. Mais est-ce toujours vrai? Pour sauter aux recommandations quant à leur utilisation, c’est ici!

Hashtag vs. SEO

Comme Google et son engin de recherche, Instagram vise à proposer le contenu le plus personnalisé possible, et d’ainsi garder les utilisateurs intéressés et connectés. Et comme Google, à chaque fois que quelqu’un réussit à trouver une faille de la plateforme, Instagram rectifie le tir pour s’assurer que nul ne puisse tricher et nuire à sa personnalisation.

De plus, avec la puissance de l’intelligence artificielle en forte croissance, les plateformes comprennent les comportements et les préférences de leurs membres de mieux en mieux, ce qui leur donne la possibilité de proposer un contenu (presque) parfaitement adapté.

Hashtag sur la pente descendante

D’une part, par soucis de réduire les « tricheurs » de l’algorithme, et d’autre part, par désir d’optimiser la pertinence du contenu proposé à chaque individu, Instagram diminue de plus en plus l’importance accordée aux hashtags dans l’attribution de visibilité.

En effet, cette plateforme a tout récemment modifié son engin de recherche afin de prioriser davantage sa propre optimisation, jugeant qu’elle pourrait mettre de l’avant du contenu d’une plus grande pertinence en se fiant seulement à son algorithme.

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes

Une étude réalisée sur plus de 114 millions de publications prouve effectivement le déclin de l’ère du mot-dièse. Comme le démontre le graphique ci-dessous, il existerait même une corrélation négative entre le nombre d’hashtags et la force de l’engagement.

Graphique représentant le volume d'engagement moyen en fonction du nombre de hashtags Instagram par publication
Source: mention.com (traduction libre)

Ce qui était considéré comme étant logique s’avère donc erroné. Non seulement la quantité de mots-clés ne permet pas d’atteindre un niveau d’engagement plus élevé, mais une utilisation de plus de deux mots-clés pourrait même nuire à la performance du contenu.

L’hashtag Instagram n’est pas encore mort

Cela étant dit, il ne faut pas s’empresser d’annoncer le décès du mot-dièse. Le tableau précédant illustre clairement le bénéfice au niveau de l’engagement qu’apporte l’ajout d’un ou de deux hashtags par publication. Donc que faut-il garder en tête dans les mois à venir en ce qui à trait à l’ajout de ces fameux liens cliquables?

4 règles d’or sur l’utilisation de hashtags sur Instagram en 2022:

1. Limiter le nombre de mots-dièse  

L’ajout d’un nombre restreint de mots-dièse permet bel et bien d’améliorer l’engagement sur une publication, tel que démontré plus haut.

2. Viser une niche

Bien entendu, il n’en tient pas qu’à ajouter deux mots-dièse aléatoires pour augmenter la visibilité de nos photos et vidéos. Ils doivent être pertinents.

Avec plus de 3 millions de publications quotidiennes arborant l’hashtag #love, il va sans dire que les chances de se positionner pour celui-ci sont minces (0,00003%). De plus, peu nombreux sont les utilisateurs qui voudraient suivre un tel hashtag et ainsi complètement noyer leur fil d’actualité.

C’est pourquoi il est hautement préférable de choisir un mot-dièse qui est directement en lien avec la publication, quitte à viser une niche beaucoup plus petite. Notre contenu aura plus de chance de bien se positionner devant les adeptes de la catégorie choisie. De plus, il sera davantage aligné avec les intérêts de ceux qui le trouvent. Deux bénéfices pour le prix d’un!

3. Éviter les hashtags bannis

Ce point est primordial à respecter, car Instagram est extrêmement stricte à ce sujet. Contrairement à d’autres plateformes comme Twitter et Snapchat, Instagram impose une ligne de conduite sévère à ses usagers à plusieurs niveaux, et les hashtags ne sont pas épargnés. En effet, cette plateforme a banni plus de 60,000 mots-dièse, que ce soit de façon temporaire ou permanente. Parmi ceux-ci, on trouve des mots aussi génériques que « attractive ». En voici une liste non exhaustive.

Que se passe-t-il si l’on utilise un de ces nombreux mots bannis? Instagram cachera automatiquement la publication aux autres utilisateurs, situation que l’on nomme shadowban. Difficile d’améliorer l’engagement sur une publication que personne ne voit!

4. Varier les hashtags entre chaque publication

Finalement, certains utilisateurs préfèrent copier/coller leur liste de mots-dièse préférés sous chaque publication pour sauver du temps. Erreur! Instagram considère cette pratique comme étant louche, tout comme l’utilisation de mauvais hashtags. Une fois de plus, qui dit spam dit shadowban. Il est donc préférable d’adapter nos mots-dièse à chaque photo ou vidéo que l’on publie.

En résumé

Que ce soit pour augmenter la notoriété de leur marque, ou simplement pour agrandir leur audience personnelle, diverses tactiques sont à la disposition des utilisateurs afin d’optimiser le niveau d’engagement sous leur publication.

Est-ce que les hashtags sur Instagram sont aussi pertinents qu’avant pour atteindre ces objectifs? Non.

Est-ce que les hashtags sur Instagram sont tout-de-même utiles? Oui, tout dépendamment de leur qualité et de leur nombre. 


SOURCES

Alphabet (2022, August 8). Are instagram hashtags still relevant? Alphabet Social. Retrieved November 08, 2022, from https://www.alphabetsocial.co.za/blog/hashtags

Whatman, P. (2022, October 13). New report: Instagram hashtags don’t increase engagement. Mention. Retrieved November 4, 2022, from https://mention.com/en/blog/instagram-hashtags-engagement/

Wiesemes, E. (2022, August 5). Comment Choisir Les Bons hashtags Instagram ? Emmanuelle Wiesemes. Retrieved November 08, 2022, from https://emmanuelle-wiesemes.com/choisir-bons-hashtags-instagram/

W3 Lab. (2022, October 31). Should you use Instagram hashtags in 2022? W3 Lab. Retrieved November 8, 2022, from https://w3-lab.com/should-you-use-instagram-hashtags-2022/

Picture of reddythomas

reddythomas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique