Nous remercions la Banque Nationale pour sa commandite qui nous permet d'offrir gratuitement le simulateur de Marketing numérique de HEC MONTRÉAL à nos étudiants du BAA !

Rechercher
S'abonner à l'infolettre

Infolettre

Les effets du marketing numérique sur les consommateurs

Nous vivons en tant que consommateurs dans un monde entouré de marketing, ceci n’est pas une surprise que les publicités numériques règnent dans l’ère technologique qui est le 21e siècle. En effet, chaque jour chacun de nous utilise un appareil technologique, c’est la seule manière dont vous pouvez lire cet article, alors chaque jour est une opportunité pour les marques de vendre leurs produits à des milliards d’utilisateurs.

réseau qui attrait un de ses consommateurs

Le marketing numérique est révolutionnaire, mais il a ses inconvénients.

Positif

D’abord, le positif, ce type de distribution permet d’augmenter la loyauté et la satisfaction des clients. Il est plus facile pour les clients potentiels d’accéder à un énorme éventail d’informations sur un produit avec beaucoup de rapidité. Ceci est important, car la patience des consommateurs diminue puisque la nouvelle génération grandit avec la panoplie d’informations à un clic de distance. D’ailleurs, 61% des «Canadiens âgés de 12 à 17 ans utilisent les médias sociaux» . La fidélisation des clients est grandement due au développement des relations entre les entreprises et leur client. Les influenceurs sont importants dans la création de cette relation. Une base de confiance est déjà établie entre l’influenceur et son public, puis cette confiance va découler dans la marque qu’il ou elle soutient. Les avis et recommandations sont cruciaux dans la sécurité de la marque étant donné que les consommateurs d’aujourd’hui recherchent les recommandations de leur proche ou leur modèle, les influenceurs.

Négatif

Ensuite, le côté plus sombre, le marketing numérique encourage la surconsommation. Souvent, les publicités dans le domaine de la mode ou des cosmétiques veulent encourager le luxe et la nouveauté. Les créateurs de contenus incitent le mode de vie d’excès ainsi que de matérialisme. Ils vont souvent recevoir en cadeaux des produits, puis démontrer un style de vie parfait, qui ne devrait pas être atteignable pour un consommateur typique. Leurs admirateurs veulent souvent les copier pour rester à la mode, cependant cette manière de consommer reste un énorme gaspillage en étant, en même temps, néfaste pour l’environnement. Ceci est une tendance d’achat compulsif.

publication d'une créatrice de contenu

Recommandations

Afin de réduire l’effet négatif du marketing numérique, une tendance sur les réseaux à commencer; la technique de dé-marketing. Un hashtag, pour dé-influencer, nommé “TikTok m’a fait acheter” c’est propagé pour que le consommateur donne leur vraie opinion sur les achats que les créateurs de contenus leur ont recommandés et donc fait acheter. Ceci donne de la crédibilité aux marques qui reçoivent un bon avis et aux consommateurs qui créent l’avis.

Je recommande de naviguer dans les recommandations avec un esprit critique, car il est de plus en plus difficile de différencier les publicités des avis de consommateurs.

References

Jumaquio, A. (2024, mars). How Influencers Contribute to Overconsumption – Yourstuffmade.com. Yourstuffmade.com. Consultée le 20 mars 2024, de https://yourstuffmade.com/en-ca/a/blog/how-influencers-contribute-to-overconsumption

Kerr, S., & Kingsbury, M. (2023, 15 février). L’utilisation des médias numériques en ligne et la santé mentale des adolescents. Statistique Canada. Consultée le 20 mars 2024, de https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2023002/article/00002-fra.htm

Stafford Global. (2022, 17 juin). The influence of digital marketing on consumer behavior. Stafford Global. Consultée le 20 mars 2024, de https://www.staffordglobal.org/articles-and-blogs/marketing-articles-blogs/digital-marketing-behavior/

Tobar, K. (2022, 12 octobre). Marketing: le démarketing au service d’une consommation plus responsable. LesAffaires.com. Consultée le 20 mars 2024, de https://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/vente-et-marketing/marketing-le-demarketing-au-service-dune-consommation-plus-responsable/636744

Picture of myresarah

myresarah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

small_c_popup.png

Avez-vous finis votre lecture de l'article?

Vous pourriez tester vos connaissances numérique

25 questions pour déterminer si vos lectures sur le blogue ont fait de vous un expert du numérique