Facebook Ads

 

Ayant vu le jour en 2004 aux États-Unis, Facebook représente maintenant le plus grand réseau social du monde. Le but premier étant de faire interagir les utilisateurs entre eux, le réseau social propose constamment de nouveaux amis potentiels. Quelques années plus tard, en 2007, on proposait dorénavant aux utilisateurs d’acheter des produits et services. Ce fut la naissance de Facebook Ads. L’ordre dans lequel sont présentées les différentes publications est déterminée selon le score que l’algorithme lui attribue. L’objectif principal de ce dernier est de garder l’utilisateur captivé et actif afin de lui faire voir le plus de publicités possibles lors de sa connexion. La priorité est accordée aux publications qui sont jugées les plus pertinentes pour le membre. 

Le « score » publicitaire

D’abord, ce qu’il faut savoir par rapport au « score », c’est que Facebook observera 4 aspects principaux afin d’organiser le fil d’actualité de chaque personne: 

  1. La relation; avec qui/quoi l’utilisateur interagit régulièrement
  2. Le type de contenu; photo, vidéo, lien, etc. 
  3. La popularité; likes, partages, engagement
  4. La récence; depuis quand la publication est en ligne

Afin de maximiser le rendement et la pertinence d’une publicité, il est important de la présenter à l’audience cible. En effet,  Facebook (et plusieurs autres médias) permet de viser une certaine catégorie d’utilisateurs qui s’avèrent être les plus enclins à acheter le produit ou service selon des caractéristiques prédéfinies. Cette stratégie garantie de minimiser les dépenses et maximiser le retour sur investissement.

Comment segmenter l’audience?

La première étape lors de la création d’une campagne est le choix de l’objectif. Veut-on présenter la publicité au plus grand nombre de gens possible? Présenter la marque à un nouveau public? Accroître l’interaction avec le contenu? Augmenter le nombre de messages envoyés à l’entreprise? Inviter les internautes à faire une action spécifique sur le site web?

Ensuite, il est primordial de cibler l’audience en gardant en tête l’objectif précédemment établi. Un ciblage efficace est intimement lié à un retour sur investissement intéressant. Le ciblage peut se faire par des données démographiques, géographiques, des intérêts, des comportements, etc. Par exemple, si l’on souhaite rejoindre précisément les femmes âgées de 18 à 24 ans habitant la région de Montréal, il est possible de le faire par le biais des outils Facebook Ads. D’ailleurs, l’entreprise peut également viser les adeptes de jardinage, en décidant d’exclure les arboriculteurs, car le commerce ne vend pas d’arbre.  

Faire de nouveaux liens

D’autre part, il est possible pour l’annonceur de personnaliser ses audiences; c’est-à-dire de créer des groupes à partir de gens qui ont déjà une relation avec l’entreprise. En effet, qu’il s’agisse d’anciens clients, des consommateurs actuels, des visiteurs du site, ou autre; il est possible de regrouper ces derniers et de les cibler. L’outil permet d’ailleurs d’aller encore plus loin en proposant une liste de consommateurs potentiels qui ont des caractéristiques clé en commun avec notre groupe de clients existants. Ceci permet à l’annonceur d’investir avec confiance dans un nouveau bassin de clients potentiels sans que ceux-ci n’aient de lien pré-existant avec l’entreprise. 

Ce qu’il faut retenir

Pour conclure, cibler la bonne audience permet de diffuser des publicités personnalisées et donc d’assurer la pertinence de la publicité et ainsi d’obtenir un bon «score» de la part de l’algorithme. En obtenant un bon résultat, la publication apparaitra en priorité sur les fils d’actualités des différents consommateurs potentiels et on augmente par le fait même les chances de conversion.