Stratégie de médias sociaux : La règle 4-1-1

La présence sur les médias sociaux en 2021

Statistiques du nombre d'utilisateurs par plateforme selon Statista

Alors que certains entrepreneurs ne sont pas encore convaincus de la pertinence d’une stratégie de médias sociaux. Il est rendu clair qu’en 2021, il est important pour toutes organisations d’avoir une présence en ligne. La stratégie est simple, il faut aller à la rencontre des clients actuels et futurs. L’entreprise veut être présente sur les mêmes plateformes que ceux-ci. On devrait ainsi miser sur Facebook, YouTube et WhatsApp pour de prochaines stratégies de médias sociaux. Ces plateformes très populaires sont des sources de constantes opportunités pour les entreprises.

Toutefois, une mauvaise pratique est très courante chez les gestionnaires qui débutent leur stratégie de contenu. Il s’agit de seulement mettre de l’avant les produits de l’entreprise avec un message qui incite les abonnés à acheter ceux-ci. Les entrepreneurs derrière ces pages voient la visibilité sur les réseaux sociaux comme une opportunité supplémentaire de faire de la publicité qui mène directement à des ventes. C’est aussi de cette manière qu’ils peuvent facilement constater la réussite ou non d’une publicité puisqu’en publiant une photo ainsi qu’un texte contenant le lien d’un produit, il est facile pour l’entreprise de mesurer les retombées du temps mis dans la gestion des réseaux sociaux.

Avec un outil de suivi et d’analyse de données comme Google Analytics, l’entreprise est en mesure de voir la provenance de la cliente qui se présente sur son site web. Ainsi, un gestionnaire peut attribuer une partie des ventes aux réseaux sociaux et mesurer son succès. Cependant, cette stratégie n’amène pas l’entreprise a créé une relation de confiance avec ses abonnés et futurs clients.

La règle 4-1-1

Une manière d’y parvenir est d’appliquer la règle 4-1-1 pour générer des leads sur les différents réseaux sociaux. Cette stratégie initialement utilisée sur Twitter a été popularisée par Tippingpoint Labs et Joe Pulizzi, fondateur de Content Marketing Institute. La règle initiale utilisée sur Twitter était que pour chaque Tweet qui faisait de la promotion, l’utilisateur devait Retweet une publication pertinente ainsi que de partager quatre publications qui amenaient de la valeur ajoutée aux lecteurs. L’objectif derrière cette stratégie est de mettre le focus sur la communauté que l’on tente de créer en générant de la valeur qui peut lui être utile et évitant de faire du marketing push trop évident.

 

Lorsque l’on transporte cette stratégie sur des plateformes comme Facebook ou Instagram, la formule reste sensiblement la même. Le gestionnaire de communauté devra créer quatre publications à valeur ajoutée pour le lecteur. Il doit ensuite créer une publication qui l’amènera à penser à un produit comme ceux de son entreprise. Finalement, il termine sa stratégie avec une publication de type « push » qui mettra de l’avant un produit disponible. Cette stratégie peut être créé avec la structure « See, Think, Do » d’Avinash Kaushik.

 

Cette stratégie de médias sociaux va de pair avec la matière transmise dans le cadre du cours de 2e cycle marketing électronique (MARK40170) à HEC Montréal. En effet, cette stratégie peut être utilisée avec les différents types de publications vus lors des séances. Les 5 premières publications de la stratégie serviront à éduquer, informer ou bien divertir la communauté que le gestionnaire gère. La dernière aura comme objectif de vendre ou bien d’amener le consommateur à compléter une action précise. Une rotation dans le type de contenu permettra au gestionnaire de créer du contenu pertinent pour les abonnés.

 

La règle 4-1-1 appliquée à une page Facebook

Analysons maintenant la stratégie de contenu de deux entreprises afin de montrer les forces et faiblesses de chacune. Tout d’abord, nous avons l’entreprise québécoise WLKN. Elle détient actuellement de belles communautés avec plus de 83 000 abonnés sur Facebook et plus de 69 000 abonnés sur Instagram. L’entreprise est plutôt constante sur la publication de contenu sur les deux réseaux sociaux.

On remarque aussi qu’elle a le même contenu sur les deux plateformes ce qui porte à croire qu’elle active la publication sur les deux en même temps lors de la création. On observe également que la valeur ajoutée du contenu se trouve dans sa proposition d’agencement de vêtements. Le contenu inspire les abonnés à s’habiller avec leurs morceaux.

Stratégie médias sociaux sur Facebook de la page Boutique W - WLKN

Boutique W – WLKN, Page Facebook

L’entreprise utilise beaucoup l’espace de ventes des deux plateformes. Elle relie très souvent les morceaux présentés sur son contenu à leur site web. En se référant à la règle 4-1-1, on considère que l’entreprise utilise davantage du contenu qui fait la promotion de leurs produits. Afin de corriger sa stratégie de contenu de médias sociaux, l’entreprise devrait espacer la promotion de ses produits. Elle pourrait aussi miser sur le contenu qui crée de la valeur ajoutée pour l’utilisateur. On pourrait donc y aller avec du contenu spécial qui explique de bonnes pratiques pour agencer des vêtements ou bien du contenu carrousel qui présente plusieurs idées avec un seul produit.

 

Bref, n’attendez pas avant d’utiliser cette stratégie de médias sociaux. Elle vous permettra de bien connecter avec les abonnés avec du contenu à valeur ajoutée. Cela les rendra du même coup plus réceptifs. Les clients ne seront pas constamment soumis à du contenu promotionnel.